Body of Proof avec Dana Delany, Jeri Ryan, Nicholas Bishop, Sonja Sohn, John Carroll Lynch.
Écrit par Noah Ward   
03-03-2015

Image

Une série créée par Chris Murphey et Matt Gross.

Un dossier conçu par Noah Ward.

Crédits photographiques : ABC Television.

BODY OF PROOF

(2011/2012)

 

Image

 

PRESENTATION DE LA SERIE

Megan Hunt, une ancienne neurochirurgienne devenue médecin légiste, aide à la résolution d'affaires criminelles, ce qui engendre des conflits avec ses supérieurs. "The Body of Proof" suit la vie et la carrière de cette médecin légiste. Elle était une neurochirurgienne reconnue jusqu’à ce qu’un accident de voiture vienne arrêter sa carrière. Maintenant qu’elle ne peut plus venir en aide aux vivants, le Dr Hunt est la plus célèbre des médecins légiste de Philadelphie. Mais bien qu'elle fasse un travail incroyable, sa réputation d'être difficile à contrôler la précède où qu'elle aille. Il n'y a pas de limite qu'elle ne franchirait pas. Son patron tente de la protéger tant qu'elle ne va pas trop loin.

Bien qu'il reconnaisse à contrecœur son talent, l'inspecteur Bud Morris n'est pas un grand fan de ses méthodes. Heureusement, le Dr Hunt a ses admirateurs. Son assistant lui fait entièrement confiance et son partenaire d'enquête, le légiste Peter Dunlap, accepte ses méthodes peu orthodoxes. Il est le seul à savoir qu'elle cache un sentiment de culpabilité. Avant d'abandonner la neurochirurgie, le Dr Hunt a accidentellement tué son dernier patient. Si l'on ajoute à cela le divorce qui s'en est suivi et son ex qui a obtenu la garde de leur fille, on découvre la triste vie sociale de la médecin légiste.

 

Image

 

LES PRINCIPAUX PERSONNAGES

Le Dr. Megan Hunt, est une ancienne neurochirurgienne et médecin légiste, très peu sociable, divorcée, une fille. Suite à un accident de voiture qui l'a empêchée de continuer à travailler comme neurochirurgienne, elle reconstruit une nouvelle carrière en tant que medecin légiste et là aussi très reconnue dans Philadelphie. Avant d'être forcée d'abandonner la neurochirurgie le Dr. Hunt avait accidentellement tué son dernier patient. Maintenant, elle utilise ses connaissances médicales et ses instincts d'investigation pour résoudre les mystères de la mort brutale des victimes. A l'aide de collaborateurs et d'inspecteurs de police, elle résout des crimes. Elle réapprend aussi son rôle de mère auprès de sa fille dont elle n'a plus la garde, suite à son divorce.

 

Image

 

Peter Dunlap, est un ancien policier devenu enquêteur légal, il est le partenaire de Megan Hunt, il l'aide à "gerer" sa vie. Mais après un coup de feu qui a gravement handicapé son épaule lors d'un vol, Peter s'est retrouvé à la rue et plus tard dans un centre de désintoxication. Après avoir subit trois mois de thérapie physique, il avait retrouvé sa véritable vocation, la médecine. En tant que partenaire et confident du Dr. Megan Hunt, Peter se retrouve à enquêter sur les plus déroutants des cas médicaux aux côtés de l'une des plus brillantes expertes médicales de Philadelphie.

 

Image

 

Le Dr. Kate Murphy, est médecin légiste, anthropologue et chef de Megan Hunt, elle est aussi la première femme médecin légiste en chef de l'histoire de Philadelphie. Il en a fallu du travail pour devenir la première femme médecin légiste en chef dans l'histoire de Philadelphie. Il suffit de demander au Dr. Kate Murphy. Kate doit habilement entretenir des relations entre l'OPE, la police de Philadelphie et la mairie. Aucune tâche n'est facile, surtout quand le Dr Megan Hunt se révèle être au travail à plein temps, maintenant plus que jamais depuis que Megan a découvert que Kate sortait avec son ex-mari. Au milieu de la politique municipale et inter-bureaux, cependant Kate et Megan trouvent un terrain commun, la recherche de la seule chose qui va donner des familles en deuil un réconfort, la vérité.

 

Image

 

Le Détective Bud Morris, est un personnage têtu qui se chamaille souvent avec Megan Hunt à propos de ses méthodes, mais ils font plutot une bonne équipe, il a des problèmes conjugaux qui empiètent parfois sur son humeur. C'est aussi un vétéran de la Division des homicides de Philadelphie, Il se bat pour la justice dans les rues de Philadelphie tout en essayant de ressouder son couple. Bud ne comprend pas pourquoi son mariage s'effondre, mais il sait qu'il va très faire quelque chose pour ne pas mettre son ménage en péril.

 

Image

 

LA CRITIQUE DE LA SERIE

- "Les promos laissaient penser à une sorte de House, croisant l’une des franchises CSI. Un médecin pas commode mais génial résout des affaires de meurtre à coup d’illuminations. Malheureusement pour nous, les promos n’avaient pas tort, et on n’a rien de plus que ces estimations pessimistes. Body of Proof mise beaucoup sur Dana Delany, dans son rôle de femme brillante mais carriériste, et seule. Si on ne peut pas reprocher à l’actrice son jeu, on regrette que le personnage qu’elle interprète soit si antipathique. Ce n’est pas les pseudos scènes tire larmes (j’ai eu un accident, ma famille s’éloigne, je n’ai pas d’amis…) récurrentes qui adouciront les faits. D’ailleurs, pour un personnage aussi solitaire et misanthrope sur les bords, elle se confie avec beaucoup de facilité à son partenaire. Autre gros problème de ce nouveau cop show (parce que c’est bien de ça qu’il s’agit), son terrible manque d’ambition. La série se contente de coller aux pires des clichés. Une femme seule et brillante, qui se noie dans le travail. Forcément, elle regrette de ne pas être plus proche de sa fille. Je ne décrirai pas ses collègues ici mais, eux aussi manquent sérieusement d’originalité." Amélie Brillet dans Seriesaddict.

 

Image

 

- "Quelque part entre "Bones" et "Dr House"... ou pas. De "Bones", on peut prêter à la série créée par Chris Murphey quelques similitudes de dynamique des personnages (la scientifique à tendance asociale, mais néanmoins adulée par sa jeune recrue un peu geek, enquêtant aux côtés de l'inspecteur chevronné) et de Dr House : libre à chacun d'y voir une quelconque parenté d'égo professionnel ayant pour conséquence directe un cuisant constat de solitude, en plus d'une confrontation systématique face aux règles et aux "autorités"... Toutefois, la comparaison s'arrête bien là. Au final, on ressort du premier épisode de "Body of Proof" comme on y est entré : c'est-à-dire sur une vaine tentative de "titillage de la corde sensible" - notamment à travers un dénouement mère / fille que le téléspectateur n'aura certainement pas manqué de voir venir à des kilomètres -, et ce entre deux échanges de dialogues déjà vus et revus autour de sous-intrigues de plus en plus prévisibles. Reste que la série a connu un bon démarrage lors de son lancement en Italie puis en Russie... une nouvelle preuve que les voies des séries, aussi, sont souvent impénétrables.." Vivien Lejeune dans Excessif.com
 
 
Image 
 
 
LE GUIDE DES EPISODES
Dernière mise à jour : ( 03-03-2015 )