VISITEURS ACTUELS

Il y a actuellement 4 invités en ligne

ACTEURS TV

George Peppard

Image

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : NBC Television / Universal Studios / ABC Television / Cannell Productions / Télé 7 Jours.

Lire la suite...
 

ACTRICES TV

Linda Thorson.

Image

Un portrait et une galerie conçus par Régis Dolle.

Crédits photographiques : ABC Television / Avengers Productions.

Lire la suite...
 

REALISATEURS TV

Earl Bellamy.

Image

Les grands réalisateurs de séries télévisées.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Lire la suite...
 

PRODUCTEURS TV

Glen A. Larson

Image

Un dossier conçu par Christophe Dordain en hommage au producteur disparu le 14 novembre 2014.

Crédits photographiques :  Universal Television / NBC Television / ABC Television / Larson Productions.

Lire la suite...
 

FILMS TV

La Main Noire de Victor Vicas avec Jean-Claude Bouillon, Pierre Maguelon, Jean-Paul Tribout.

Image

Une série produite par Robert Velin, Etienne Laroche et Roland Gritti.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Jean-Pierre Julémont / Télécip.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 2010

Body of Proof avec Dana Delany, Jeri Ryan, Nicholas Bishop. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Chris Murphey et Matt Gross.

Un guide conçu par Noah Ward.

Crédits photographiques : ABC Television.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 2000

Boomtown avec Donnie Wahlberg, Neal McDonough, Mykelti Williamson. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Graham Yost.

Un guide conçu par Julien Leconte.

Crédits photographiques : NBC Television / Dreamworks.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 80

Pour l'Amour du Risque avec Robert Wagner et Stephanie Powers. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Tom Mankiewicz.

Un guide conçu par par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Spelling Productions / ABC Television.

Lire la suite...
 
Galactica 80 avec Kent McCord Barry Van Dyke Lorne Greene. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Christophe Dordain   
21-09-2014

Image

Une série créée par Glen A. Larson.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Universal Television / ABC Television / Larson Productions.

GALACTICA 1980  

(1980)

 

Image

 

La suite de la célèbre série créée par Glen A. Larson. Trente ans après les événements de la série "Galactica, la bataille de l'espace" la flotte de fugitif atteint finalement sa destination légendaire : la Terre. Mais le commandant Adama découvre que la planète terre en 1980 n'est pas suffisamment avancée technologiquement pour les aider à lutter contre les Cylons. En effet, En découvrant la Terre, le Galactica a involontairement exposé la fragile planète à l'attaque des l'unités d'androïdes Cylon décidés à exterminer toute l'humanité...

 

Image

 

PRESENTATION

Officiellement, la série "Galactica 1980" se déroule 30 ans après les événement de série originelle. Comme la plupart des comédiens issues de la première série n'étaient pas disponibles au moment du tournage, les interprètes de "Galactica 1980" sont totalement nouveaux à l'exception du Commandeur Adama et de Boomer (maintenant Colonel, et remplacant le Colonel Tigh).

En fait les rôles de Troy (Boxey devenu adulte) et Dillon ont été écrits à l'origine pour Starbuck (porté disparu il y a 16 ans) et Apollo (mort au combat). Le rôle de Xavier, le méchant, était à l'origine écrit pour Baltar (en tant que président du Conseil des Douze). Le Capitaine Troy et le Lieutenant Dillon sont donc les dignes remplaçants d'Apollo et de Starbuck. Cependant, le résultat scénaristique et visuel est trop décevant. Le public américain sanctionnant durement le manque de moyens mis en œuvre pour une série de science-fiction (cf : ci-dessous les éléments portant sur les difficultés de tournage).

Les nouveaux personnages de la série sont le Docteur Zee, un jeune génie de 14 ans qui a inventé le voyage temporel, Xavier, un membre traitre du Conseil de Douze comme l'était Baltar, et Jamie Hamilton, une jeune journaliste terrienne, la première à monter à bord du Galactica.

 

Image

 

LA PRODUCTION DE LA SERIE

Tout d'abord, le choix d'une case horaire bien peu adaptée

En 1980, les femmes et les hommes, membres de l'équipage du vaisseau Galactica, arrivent enfin sur la planète Terre. Mais cette nouvelle mission va rapidement s'avérer être un échec, car la case horaire retenue pour la diffusion de la nouvelle série imaginée par Glen A. Larson est celle du dimanche soir à 19h00. Ce choix va de fait modifier en profondeur le concept de la série ainsi que le contenu des scénarios.

En effet, à la fin des années 70, sous la constante pression des associations de téléspectateurs toujours très puissantes Outre-Atlantique, les programmes diffusés le dimanche soir doivent impérativement respecter des règles strictes et notamment proposer une dimension éducative. Ainsi, Larson se retrouve-t-il face à une situation bien difficile à gérer : comment produire une série de science-fiction qui puisse s'inscrire dans un cadre aussi étroit ? Jeff Freilich, qui avait fait ses premières armes au poste de producteur sur "L'Incroyable Hulk", a souvent précisé dans de nombreux entretiens comment Glen A. Larson avait fini par trouver la parade : "il devait y avoir au moins un message éducatif dans chaque acte que comptait un épisode (en l'occurrence, quatre en moyenne dans un format classique de 48 minutes). Chaque scénario devait comprendre un point de départ qui soit exploitable dans une perspective éducative. Bien évidemment, cela était difficile à concevoir. Les téléspectateurs souhaitaient voir des choses différentes de ce qu'ils pouvaient découvrir aux infos télévisées par exemple. Ils voulaient s'évader, se distraire, quitter un peu leur vie quotidienne et passer nécessairement assister à une leçon donnée à la télévision."

Avis confirmé par le créateur de "Galactica 80" : "Ils nous ont littéralement assomés en prenant cette décision de programmer "Galactica 80" le dimanche soir à 19h00" pestait à l'époque Glen A. Larson. "Ils nous avaient clairement fait comprendre que c'était le seul choix possible et que nous devions impérativement nous y soumettre."

Quand on revoit aujourd'hui le téléfilm-pilote en trois parties, "Voyage dans le Temps", mis en scène par Sidney Hayers, on constate que Larson avait choisi une ligne scénaristique a priori intéressante : revenus sur la planète Terre, les nouveaux héros que sont Troy et Dillon doivent affronter un renégat, ex-membre du Conseil, qui parvient à voyager dans le temps et a atteindre l'époque de la Seconde Guerre mondiale. C'est donc une orientation qui n'est pas sans rappeler celle de la série des années 60, "Au Coeur du Temps" produite par Irwin Allen, qui intéressait Larson avant tout. Cependant, le choix de cette maudite case horaire imposa des scénarios orientés vers un public plutôt enfantin, ce dont témoigne des épisodes tels que "Les Super Scouts", dirigé par Sigmund Neufeld, Jr, et "Baseball", réalisé par Barry Crane.

 

Ensuite, une production lancée dans l'urgence

C'est en décembre 1979 qu'est tourné l'épisode-pilote qui exige quatre semaines de travail intensif. Initialement, le lancement du nouveau programme était prévu pour septembre 1980. Soudain, les responsables du réseau ABC exigent que la série soit prêtre pour une diffusion hebdomadaire dès le mois de janvier. Ainsi, à une évolution contestable du concept s'ajoutait une pression énorme. Situation que confirma Kevin McCord dans différentes interviews : "à la fin des années 70, la façon de produire des séries avaient considérablement évoluer. Jadis, vous obteniez des chaînes une commande ferme pour 13 épisodes, parfois 26, pour une première saison. Là, ABC exigeait 10 épisodes tout au plus (situation analogue par exemple à celle de la série "Timide et sans complexe", créée par Stephen J. Cannell et diffusée au début de cette même année 1980). Qui plus est, "Galactica 80" allait affronter une terrible concurrence avec le magazine "60 Minutes", un des fleurons des programmes du réseau CBS."

Larson a de même anticipé un autre aspect crucial pour une série de science-fiction : le coût de production de chaque épisode. En ayant choisi de revenir sur Terre, le célèbre producteur espère ne pas connaître le même sort qu'à l'époque de "Galactica"; en 1978. Toutefois, l'urgence imposée par le réseau ABC obligera les producteurs à tourner plusieurs épisodes en même temps. Un choix bien contestable avec le recul. A ce sujet, Larson déclara la chose suivante : "ce qui a rendu le projet finalement trop coûteux est que la direction d'ABC nous a donné trop peu de temps, à peine quelques semaines, pour préparer l'arrivée sur l'antenne de cette nouvelle série. Ceci nous a obligé à dépenser plus d'argent que prévu afin d'être prêts en temps et en heure. Par exemple, il m'arrivait d'être présent au studio le dimanche après-midi pour du travail de montage sonore. C'est une chose que l'on ne fait jamais habituellement car cela coûte cher, bien trop cher."

Le temps était donc à la précipitation avec des cadences infernales de 8 à 9 jours de tournage pour un épisode, à raison de 12 voire 16 heures de travail par jour. Et comme Larson tenait absolument à ce que "Galactica 80" est le même aspect visuel que son illustre prédécesseur, les budgets avaient une furieuse tendance à s'envoler de façon bien périlleuse.

 

Enfin, un tournage trop souvent chaotique

D'après Kevin McCord, cette organisation pour le moins chaotique était notamment perceptible lors du tournage de la seconde partie de l'épisode "Les Cylons arrivent (2ème partie)", mis en scène par Barry Crane en février 1980 : "nous avions vraisemblablement 40 à 50 figurants, en plus de l'équipe, présents sur le plateau. Vers midi, ce jour-là, une des producteurs associés est venu voir Barry Crane avec un feuillet comprenant 8 pages de dialogue. L'ordre fut donné d'être présent à 16h00 sur le plateau 25 afin que le matériel filmé puisse être monté ultérieurement. Bref, il a fallu abandonné tout le monde alors que l'on avait mobilisé le plateau où se trouvaient les décors d'un Boeing 747 (souvent utilisés pour la série de films que le studio Universal avait produit entre 1970 et 1979). Cette façon de réaliser les épisodes étaient vraiment inhabituelles." Toutefois, l'une des grandes satisfactions de McCord aura été celle de pouvoir tourner avec le vétéran qu'était Lorne Greene.

Une curiosité pour conclure, et qui résume bien la pagaille, avouons-le, qui régnait dans la production de la série. Kevin McCord et Barry Van Dyke n'auront finalement tourné que 9 épisodes sur les 10. Le dernier, intitulé "Le Retour de Starbuck", dirigé par Ron Satlof, n'avait que pour seul but de sauver une série à la dérive en s'appuyant sur le retour d'un héros récurrent de la première époque. Mais il était bien trop tard...

 

Image

 

DISTRIBUTION DES ROLES

Lorne Greene (Commandant Adama)

Kent McCord (Capitaine Troy)

Barry Van Dyke (Lieutenant Dillon)

Robyn Douglas (Jamie Hamilton)

Robbie Rist (Docteur Zee / Episode-Pilote)

Patrick Stuart (Docteur Zee / série)

Herbert Jefferson, Jr. (Colonel Boomer)

Fred Holliday (Monsieur Brooks)

 

Image

 

FICHE TECHNIQUE

Créée par : Glen A. Larson

Producteur Exécutif : Glen A. Larson

Producteurs : Jeff Freilich, Frank Lupo, Dean J. Zanetos

Co-producteurs : Gary Winter, Ben Kadish, David M. Garber

Producteurs associés : Tim King, David G. Phinney

Supervision de la production : David J. O'Connell

Musique : Stu Philips, John Andrew Tartaglia

Directeurs de la photographie : Frank Beascoechea, Ben Colman, Mario DiLeo

Montage : Michael Berman, Buford F. Hayes, David Howe

Directeurs artistiques : Sherman Loudermilk, David L. Snyder, Fred Tuch, Bill Taliaferro

Décors : Morris Hoffman, Jean-Pierre Dorléac, Al Lehman

Assistants-réalisateurs :  Gary Grillo, Bob Bender, Patrick A. Duffy, Dick Erickson

Effets visuels spéciaux : Greg C. Jensen, William H. Schirmer, David M. Garber, Alan G. Markowitz, David Stipes

Coordination des cascades : Bob Bravler

Cascades : Hubie Kerns, Jr, Richard Epper

Distribution des rôles : Phil Benjamin, Mark Malis

Supervision des costumes : Mark Peterson

Montage de la musique : Herbert D. Woods, Ted Roberts

Effets sonores : Samuel Reynolds, Dick Wahrman

Son :  James F. Rogers, Earl Crain, Jr

Production : Glen A. Larson Productions / Universal Television (1980) 

 

Image

 

LE GUIDE DES EPISODES

Dernière mise à jour : ( 21-09-2014 )
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 70

L'Homme de l'Atlantide avec Patrick Duffy, Belinda J. Montgomery. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Herbert F. Solow et Mayo Simon.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : NBC Television / Herman Miller Productions / Hanna-Barbera Productions.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 60

Hawaii Police d'Etat avec Jack Lord et James MacArthur. Guide des épisodes. Saisons 1 à 3.

Image

Une série créée par Leonard Freeman.

Un guide conçu par Thierry Le Peut, Gérard Gouéry, Philippe Danon, Carol Coley, Teresa Fogarty, Mike Quigley et Karen Rhodes.

Crédits photographiques : CBS Television.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 50

Au Nom de La Loi avec Steve McQueen. Guide des épisodes. Saison 1.

Image

Une série créée par Vincent Fennelly.

Un guide conçu par Thierry Le Peut.

Crédits photographiques : Four Star Films, Inc. / Malcolm Enterprises, Inc / CBS Television.

Lire la suite...
 

CONSULTEZ NOS ARCHIVES

Les archives du Magazine des Séries.

Image

Un index conçu par Christophe Dordain.

Dernière mise à jour le 02 janvier 2017.

Lire la suite...
 

ARCHIVES RADIO

Robert Picardo dans Le Magazine des Séries sur Radio Campus Lille le 22 octobre 2011.

Image

Un événement radiophonique en collaboration avec Jean-Luc Vandiste.

Le 22 octobre 2011 sur Radio Campus Lille.

Lire la suite...
 

RECHERCHEZ

SYNDICATION