VISITEURS ACTUELS

ACTEURS TV

William Conrad.

Image

Un portrait et une galerie conçus par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : ABC Television / CBS Television / NBC Television.

Lire la suite...
 

ACTRICES TV

Linda Thorson.

Image

Un portrait et une galerie conçus par Régis Dolle.

Crédits photographiques : ABC Television / Avengers Productions.

Lire la suite...
 

REALISATEURS TV

Paul Stanley.

Image

Les grands réalisateurs de séries télévisées.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Lire la suite...
 

PRODUCTEURS TV

Columbia Pictures Television.

Image

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Quinn Martin Productions / ABC Television / CBS Television / NBC Television.

Lire la suite...
 

FILMS TV

Les Rues de San Francisco de Walter Grauman avec Karl Malden, Michael Douglas, Robert Wagner.

Image

Un téléfilm réalisé par Walter Grauman.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Quinn Martin Productions.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 2010

Body of Proof avec Dana Delany, Jeri Ryan, Nicholas Bishop. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Chris Murphey et Matt Gross.

Un guide conçu par Noah Ward.

Crédits photographiques : ABC Television.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 2000

Battlestar Galactica avec Edward James Olmos, Mary McDonnell, Jaimie Bamber. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Glen A. Larson et Ronald D. Moore.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Sci-Fi Channel.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 80

Timide et Sans Complexe avec Ben Vereen et Jeff Goldblum. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Stephen J. Cannell.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : ABC Television / Cannell Productions.

Lire la suite...
 
Profiler avec Ally Walker, Robert Davi, Julian McMahon, Peter Frechette. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Julien Leconte   
28-10-2014

Image

Une série créée par Cynthia Saunders.

Un dossier conçu par Julien Leconte.

Crédits photographiques : NBC Television.

PROFILER

(1996/2000)

 

Image

 

Samantha Waters, brillante psychologue et ancienne membre du FBI, est spécialisée dans l'étude des tueurs en série. Dotée d'un extraordinaire don, celui de ressentir les motivations et la personnalité des criminels, elle se montre très efficace ce qui lui vaut d'ailleurs de se mettre à dos un détraqué surnommé "Jack de tous les coups"...

 

Image

L'équipe de la série "Profiler"

 

PRESENTATION

Profiler,    

U.S.A. 83 épisodes de 50 minutes,

4 saisons.

Avec dans les rôles principaux :

Ally Walker – Agent Samantha Waters

Robert Davi – Agent Bailey Malone

Peter Frechette – Agent George Fraley

Erica Gimpel - Angel Brown (1996-1999)

Roma Maffia - Grace Alverez

A Martinez - Nick 'Coop' Cooper (1996-1997)

Heather McComb - Frances Malone (1996-1998)

Julian McMahon – Agent John Grant

Mark Rolston - Donald Lucas

Caitlin Wachs - Chloe Waters (1996-1998)

Shiek Mahmud-Bey - Marcus Payton (1997-1998)

Evan Rachel Wood - Chloe Waters (1998-1999)

Michael Whaley - Nathan Brubaker (1996-1997)

Traci Lords - Sharon Lesher/Jill of All Trades

Jamie Luner - Rachel Burke (1999-2000)

 

Image

Ally Walker

 

FICHE TECHNIQUE

Créée par : Cynthia Saunders

Producteurs exécutifs : Clifton Campbell, Stephen Kronish, Cynthia Saunders

Producteur : John Forrest Niss

Producteur associé : Cathy M. Frank

Directeur de la photographie : Jonathan West

Musique : Angelo Badalamenti Jeff Rona

Coordination des cascades : Kelsee Devoreaux, Chris Palermo, Keith Tellez, Clark Tucker

Assistant à la coordination des cascades : Ray Lykins

Cascadeurs : Keith Adams, Joseph Fuqua, Phil Aslaksen, Rick Avery, stunts Cheryl Bermeo, Mark Chadwick, Ken Clark, Edward Conna, Debbie Evans, Andy Gill, Anita Hart, Brad Martin, Jean-Luc Martin, Caryn Mower, Hugh Aodh O'Brien, Noon Orsatti, Allen Robinson, Tom Schultz, Lonnie R. Smith, Lee Waddell

Effets spéciaux : Chris Brenczewski, Mark R. Byers, Ken Estes, John E. Gray, Daniel P. Murphy

Effets visuels spéciaux : Christian Boudman  

Décors : Brian Jewell

 

Image

Julian McMahon et Robert Davi

 

LES ORIGINES DE PROFILER

1991. Jonathan Demme et Thomas Harris offrent au cinéma le monstre ultime, comme l’avait fait Ridley Scott quelques années auparavant avec « Alien » en 1979. A ceci près que le monstre dénommé Hannibal Lecter, est humain. Sociable, intelligent, un monsieur tout le monde, un voisin hypothétique à l’ignominie indétectable. Les faits réels sont là en ce milieu des années 90 : on estime à 200 le nombre de « serial killers » -ou tueurs en série- en cavale aux Etats-Unis, la plupart non identifiés. D’où un besoin de traquer cet ennemi de l’intérieur, cette menace latente pour la sécurité des proches, des familles. Le moment opportun pour le « retour » de Sam Waters !

Série totalement innovante au niveau de la télévision à l'époque, car pour la première fois, les spectateurs auront accès à de la psychologie approfondie (du moins, pour l’époque) au niveau des criminels et tueurs dépeints au travers d’une terminologie rendue accessible (Quelle série parlait de « mode opératoire », de « sociopathes », ou de « réactions post-traumatiques » avant cela ?), à une salle d’autopsie avec ses cadavres mutilés, brûlés ou en en décomposition (seule la série « X-Files » avait osé cette incursion, sous couvert d’un univers fantastique) et à des techniques d’investigation poussées via des enquêtes menées sur l’ensemble du territoire américain (et non plus dans une seule ville, comme les autres séries policières). La série naît sous la supervision de Cynthia Saunders, nouvelle venue dans l’univers de la télévision car elle n’avait travaillé auparavant que sur la série « La loi de Los Angeles » en tant que scénariste. Une femme dans un univers d’hommes et de « monstres » (gros succès, autres séries populaires), tout comme son personnage principal : Sam Waters.  

Confiants, les producteurs lancent « Profiler » sans même avoir connaissance qu’un certain Chris Carter, heureux producteur et réalisateur de la série « X-Files » prépare au même une séries sur le même thème : « Millenium ». Pari extrêmement risqué, car Carter est le dieu de la série à cette époque, et qu’on lui prédit un succès immédiat avec sa nouvelle série, lancée en plus à grand renfort de publicité. Chris Carter tombe de son piédestal rapidement, « Millenium » ne trouve pas son public, la série est jugée trop macabre. « Profiler » s’impose par son côté plus didactique, terre à terre (pas de fantastique ici, de « démonisations ») et son personnage principal paradoxalement fort de ses propres faiblesses.

L’audience de la série montre un programmé très apprécié par un public féminin, fait rarissime pour une série policière. « Profiler » s’imposera sans problème pendant 3 ans, malgré les concurrents. On constatera dans l’après-« Profiler » l’émergence de séries comme « Les Experts (CSI) » ou encore « New York : Section Criminelle » et  « New York : Unité Spéciale (SVU) » repoussant encore les limites du détail scientifique et psychologique, et qui, force est de le constater, n’auraient jamais pu voir le jour sans les prémices de « Profiler ».    

La série fût diffusée le samedi soir sur NBC avec d’autres séries comme « Dark Skies » et « Le Caméléon », l’équivalent que nous avons connu sur M6 sous le nom de « La trilogie du samedi » ou « Les samedis fantastiques ». 

 

Image

 

LA CONCURRENCE 

« Millenium », série créée la même année et à quelques mois d’intervalle, s’inscrit d’emblée comme le concurrent de poids face à « Profiler ».

Un parallèle en plusieurs point s’impose :    

Titre : Profiler / Millenium   Début de diffusion : septembre 1996 sur NBC / Octobre 1996 sur FOX  

Nombre d’épisodes : 83 (4 saisons) / 67 (3 saisons)  

Budget par épisode : moins de 500 000 dollars / illimité (grâce à la trésorerie gonflée par « X-Files » !)  

Créateur : Cynthia Saunders (-rien à son actif-) / Chris Carter (-X-Files-)

Sujet : Franck Black est un ancien agent du FBI, qui a démissionné après qu’un inconnu lui ait envoyé des polaroïds de sa femme et de sa fille, le laissant impuissant face à une éventuelle atteinte à leurs vies. Il déménage dans la banlieue de Seattle afin de trouver la paix, mais il est vite contacté par le Groupe Millenium, sorte de rassemblement d’anciens agents partageant le même secret et visant à combattre les crimes les plus odieux. Il s’apercevra vite que son « harceleur » l’a suivi dans son déménagement.  

Personnage principal : Femme blonde, environ 30 ans, veuve, de type caucasien, ancien agent du FBI réintégré, une fille : Chloé / Homme brun (Lance Henriksen) de type caucasien, environ 45 ans, marié à Catherine Black, une fille : Jordan. Ancien agent du FBI travaillant dans une organisation privée.  

Spécialité : tous deux criminologues de formation, très intuitifs, capables d’ « endosser » la vision des meurtriers (à ceci près que Sam Waters fait preuve d’un talent, mais que Franck Black semble lui avoir un don d’origine paranormale).  

Ambiance de la série : Policière, violence le plus souvent implicite, réaliste / Sombre, fantastique, ésotérique, violence plus viscérale.  

Décors : Variés : extérieurs (Atlanta grande partie des Etats-Unis) et intérieurs dont 1 récurrent (Locaux de la VCTF) / Variés : extérieurs (Seattle grande partie des Etats-Unis) et intérieurs dont 1 récurrent (La maison des Black)  

Fait marquant de l’épisode pilote : Violence, meurtres détaillés, héroïne avec ses faiblesses malgré ses capacités / Violence,  meurtres détaillés, héroïne avec ses faiblesses malgré ses capacités.  

En résumé : Portant sur un thème similaire, Millenium doit son échec au manque de clarté de certain épisodes et à l’absence de « story arc », c’est-à-dire d’une histoire latente, d’un élément linéaire qui lierait l’ensemble de la série (comme Jack pour « Profiler »). La trop grande opacité de « Millenium » : le groupe Millenium, le don de Franck Black, la portée religieuse, le combat manichéen etc. font que le public (pourtant habitué à « X-Files ») a rejeté la série qui n’apportait pas suffisamment d’éclaircissements et d’évolution de ses personnages secondaires (Catherine Black et sa fille seront gâchées). Le personnage harcelant les Black sera découvert à la va-vite en seconde saison, après avoir été mis de côté dans les autres épisodes (Jack, lui, est toujours évoqué ou montré en partie). 

 

Image

 

LES PERSONNAGES DANS PROFILER

Personnages principaux :  

Samantha Waters (Ally Walker)  

Doctoresse en psychologie, issue du centre de formation du FBI de Quantico (Virginie), Samantha Waters est dotée d’une capacité analytique et d’une intuition hors normes et est spécialiste en sciences criminologiques et en étude des comportements dits « déviants ». Malgré cela, des troubles dans son enfance la rendent sensible à un certain niveau de stress. Elle reste malgré tout capable d’une concentration soutenue et est totalement dévouée à son travail au sein de l’équipe de la VCTF. Elle a précédemment travaillé en tant que photographe professionnelle. Elle a une fille de 8 ans, Chloé, et un chien, Denzel. Son mari, le professeur Tom Waters, a été assassiné en 1992 par le tueur surnommé par les « Jack de tous les coups ». Elle vit depuis avec sa fille, en collocation avec son amie d’enfance Angel Brown dans une maison allouée par le FBI (une ancienne caserne).

A première vue, le personnage de Sam Waters semble à s’y méprendre à une transposition féminine du personnage de Will Graham, incarné par William Petersen dans le film « Le Sixième Sens » de Michael Mann tiré du roman de Thomas Harris : un homme dont la vie a basculé, au point de s’isoler totalement socialement, suite à sa rencontre avec un tueur en série : le célèbre Hannibal Lecter (« Le Silence des Agneaux » est la suite du « Sixième Sens »).

Ally (Allene, de son vrain prénom) Walker est née le 25 août 1961 à Tullahoma, Tennessee. Elle est diplomée en chimie et biologie. Repérée dans un soap opéra devenu ultra célèbre : « Santa Barbara » en 1984, elle obtient après quelques passages dans des séries comme « La Loi de Los Angeles » et « Matlock », un rôle dans une grosse production de science-fiction de l’époque : « Universal Soldier » en 1992.

Désormais dans le circuit hollywoodien, sa carrière ne décolle pas pour autant, et elle reste cantonnée aux seconds rôles. « Profiler » arrive à point, car Ally Walker vient de donner naissance a son premier enfant, John. Elle quittera la série 3 ans plus tard, privilégiant sa vie familiale (elle est mariée à John Landgraf, producteur de séries). Elle n’a presque plus tourné depuis, sauf dans une série demeurée inédite chez nous : « My Wonderful Life ».

 

Bailey Malone (Robert Davi)

Bailey est le boss de Sam, mais également un ami proche malgré leur différence d’âge. De formation militaire, il est ensuite devenu instructeur au centre de formation du FBI à Quantico où il a rencontré et formé Sam. Responsable de l’unité qu’il a créée : la VCTF (Violent Crimes Task Force), il est un support psychologique et un confident pour Sam. Il est divorcé, avec deux filles, Ariana et Frances, et cette dernière âgée de 18 ans, lui cause pas mal de tracas. Grand fumeur et portrait craché du « privé des années 30 » (en plus du nom –Malone-, il endosse imperméable et chapeau feutre lors de ses sorties !), il semble développer une maladie liée à sa grande consommation de cigares…

Robert Davi est né le 26 juin 1954. D’abord acteur de séries grâce à son visage de dur-à-cuire (dans « Hooker », « Magnum » entre autres), il cumulera assez vite les seconds rôles au cinéma et dans les séries B. On a pu le voir coté « gentils » à deux reprises dans la série des films « Maniac Cop » (le 2 et le 3), dans « Prédator 2 » et dans « Piège de Cristal » en 1988 et en vrai méchant face à James Bond dans « Permis de Tuer » en 1989. Il a côtoyé pas mal de grands d’Hollywood dont Marlon Brando, Arnold Schwarzenegger, Bruce Willis, Clint Eastwood, Benicio Del Toro, Danny Glover au cours de sa carrière, qui ne failli jamais être car il était destiné à une carrière de chanteur d’opéra.  

 

John Grant (Julian McMahon)  

La tête brûlée et le gigolo de l’équipe, John Grant n’en est pas moins efficace sur le terrain. De formation policière, il est recruté par Bailey à la VCTF, après avoir échoué au concours d’entrée au FBI. Droit mais assez têtu, il rejoindra un moment la police d’Atlanta suite à des tensions avec Bailey. Il développera une liaison avec l’une des héroïnes de la série (Saison 1, vous verrez bien avec qui!)  

Julian McMahon est né le 27 juillet 1968, dans un milieu très aisé (il est le fils d’un ancien premier ministre australien). Sa carrière débute à la télévision dans une série australienne similaire a « Dynastie » intitulée « Home and Away ». Malgré le succès de celle-ci, il lui faudra attendre 10 ans et retrouver le succès à la télévision avec le rôle de Cole dans « Charmed ». Depuis, il a obtenu l’un des rôles principaux d’une des séries les plus controversées de la décennie 2000 : « Nip/Tuck » avec un personnage arriviste, gigolo et immoral de chirurgien plastique. Il a également été à l’affiche du blockbuster tiré de la BD américaine « Les 4 Fantastiques » dans le rôle du Docteur Fatalis.  

 

Georges Fraley (Peter Frechette)  

La tête pensante de l’équipe, avec Sam, mais au niveau technique.

Recruté par Bailey, Georges est un ancien cyber-criminel, au QI exceptionnel. Il assure tous les aspects informatiques de la VCTF : recherches, mises en relations, visuels explicatifs et logiciels dernier cris. Il a son propre réseau de pirates « underground » en cas de nécessité. Georges ne part quasiment jamais en mission, et se révèlera d’ailleurs être un piètre agent une fois sur le terrain (épisode 1x18).  

Peter Frechette est né le 03 octobre 1956 à Rhode Island, et a traversé pas mal d’autres séries en guest avant d’arriver à son seul et unique rôle récurrent dans une série : celui de Georges dans « Profiler ». Il a mis fin à sa carrière d’acteur fin 1997. 

 

Grace Alvarez (Roma Maffia)  

C’est la médecin légiste de la VCTF, incontournable source de détails pour toutes les affaires concernant la VCTF. Elle se déplace au gré des interventions sur les scènes de crime, mais participe rarement au réunions d’enquêtes et aux meetings du groupe (il n’étudient parfois que ses comptes-rendus). Dotée d’un humour découlant de sa profession assez dure, elle ne sera sujette au stress que lorsque Jack tentera de s’en pendre à elle. Mariée mais ne pouvant pas avoir d’enfants (c’est sans compter sur les miracles que réserve la télévision…)  

Roma Maffia, née le 31 mai 1958 à New-York, est une habituée des univers policiers. A de nombreuses reprises elle aura un rôle de représentante de l’ordre, ou de médecin (dans la série « Chicago Hope »). On ll'a revue par la suite dans « Urgences » et dans « Nip/tuck » aux côtés de Julian McMahon. 

 

Personnages récurrents/secondaires  

Angel Brown (Erica Gimpel)  

Angel est l’amie d’enfance de Sam, et est comme sa sœur. Elle a recueilli Sam et Chloé suite au meurtre de Tom Waters, et vivent ensemble depuis. Elle est professeur d’art et dispose d’un immense atelier ou elle façonne ses sculptures métalliques. Elle est au même titre que Bailey, un soutient indispensable à Sam, veillant sur sa fille constamment. Elle n’a aucun lien avec les forces de l’ordre, si bien que l’équilibre de vie avec Sam est menacé lorsque Jack réapparaît au bout de 3 ans…  

Souvenez-vous…. les années 80… une série sur le monde de la musique… « Fame », c’était Erica Gimpel au micro pour le générique inoubliable ! Dans la série, c’était « coco » la chanteuse/danseuse. Peu de choses ensuite, jusqu'à un rôle récurrent dans la série « Urgences », celui d’une aide psychologique handicapée physique : Adele Newman. 

 

Chloé Waters (Caitlin Wachs, puis Evan Rachel Wood) 

Fille unique de Sam, elle est la seule a avoir vu ce qui semblerait être le véritable visage de Jack, le soir du meurtre de son père. Traumatisé par l’événement et beaucoup plus jeune alors, elle n’en avait jamais parlé. C’est au travers ses dessins d’enfant qu’elle arrive à retrouver la mémoire. Angel est comme sa deuxième mère. Deux interprètes se sont partagé le rôle unique de la fille de Sam, la première ayant quitté les tournages suite aux plaintes de ses parents qui trouvaient la série trop macabre.

Rien a signaler dans la carrière de la « première Chloé », un peu plus dans celle de Evan Rachel Wood qui fût à l’affiche du rebelle « Thirteen (2003) » et de « S1mone » aux côtés d’Al Pacino.    

 

Nick Cooper (A. Martinez)

Expert en bombes et explosifs, il participera à plusieurs reprises aux enquêtes de la VCTF où des poseurs de bombes et autres terroristes sont soupçonnés (il apparaît à l’épisode 1x05). Très proche de Sam, Jack le considère comme un rival. Toujours très décontracté et plaisantin malgré la dangerosité de ses activités professionnelles, adepte du chewing gum en toutes circonstances, il s’avère être un homme de terrain plus qu’efficace, au même titre que John Grant.  

Adolph Martinez a surtout marqué les esprits par son rôle de flic dans le soap mythique « Santa Barbara » : Cruz Castillo (il gagna même un Emmy pour ce rôle). D’origine mexicaine,  il est né le 27 septembre 1947 en Californie et côté carrière il apparaît régulièrement dans les séries depuis « Mannix » et « Les Rues de San Francisco ». Il fît également partie d’un autre soap opéra très apprécié outre-atlantique : « General Hospital » et dans sa série dérivée « Port Charles ».  

 

Frances Malone (Heather McComb)  

La fille de Bailey, qui lui donne tant de fil à retordre par son comportement limite: drogue, vol, fugues… C’est l’échec de la vie de Bailey, le seul problème qu’il n’est jamais parvenu a surmonter suite à son divorce réussi. Menteuse pathologique, Frances sera constamment en guerre contre son père, qui représente une autorité pour tout le monde sauf elle. Elle sera à l’origine du drame inattendu de la fin de saison 1. Sans conteste le personnage secondaire le plus apprécié et le plus intensément travaillé.

Heather McComb est née le2 mars 1977 dans le New Jersey. C’est la seule du casting à être apparue à la fois dans « Profiler » et dans la série concurrente « Millenium » (épisode 1x10). Habituée des apparitions dans des séries diverses (« Les Experts », « X-Files »…), elle est mariée à l’acteur James VanDerBeek, le héros de la série « Dawson ».

 

Nathan Brubaker (Michael Whaley)

Autre agent de la VCTF, c’est l’une des premières « cibles » de Jack parmi la VCTF, expérience qui le déstabilisera énormément au niveau professionnel, mais surtout familial. Il a travaillé avec la police d’Atlanta avant son affectation à la VCTF, comme John Grant. On ne trouvera pratiquement que des rôles d’enquêteur ou de « détective » dans sa filmographie, parmi des séries comme « JAG », « Demain A La Une » et « Les Experts : Miami ». Il est co-créateur d’une major musicale, « Noir film », spécialisée dans les vidéos clips de stars du rap comme Tupac, KRS 1.    

Et Jack… (l’esprit journalistique et le code de déontologie du fan de séries m’empêchent de divulguer quoi que ce soit à propos de ce personnage, voir fin de l’article pour le résumé de la saison 1, et bien entendu, de l’acteur qui joue ce rôle. Merci de votre compréhension !).

 

Image

 

LES PLUS ET LES MOINS DE PROFILER

Révolutionnaire pour l’époque des années 1990, la série a cependant perdu en charisme et en effets de surprise. La déferlante post-« Se7en » et « Silence des Agneaux » a créé chez les spectateurs une sorte d’habitude vis-à-vis des portraits fictifs de tueurs en série. Tout le monde a désormais une vision, certes stéréotypée de ce genre d’individus : asocial, violent, intelligent, méthodique… C’est pourquoi « Profiler » doit être replacée dans cette époque de « découverte » de ces monstres, sous peine de classer la série dans la catégorie « Kitsh et dépassée ».

Autre point négatif : certains des personnages secondaires sont extrêmement bien dépeints, alors que d’autres sont très caricaturaux. Sam Waters est sans conteste le personnage le plus abordable et le moins stéréotypé (bien que sa capacité à finir un Rubik’s cube en moins de 1min 30 laisse songeur, épisode 1/22 !). Par contre si on regarde de plus près les autres, certains sont presque comiques. La palme revient à « Coop » l’expert en explosifs, cliché total du mec cool en toutes circonstances, musclé, plaisantin, chewing gum perpétuel dans la bouche et super petit-copain ! Egalement John Grant, le gigolo mignon mais bien plus profond que ce qu’il laisse apparaître de lui, et Bailey Malone qui pour un chef de section, semble avoir un pouvoir décisionnel des plus faibles sur le reste de l’équipe (il faut voir le nombre de fois qu’il valide et accepte sans réfléchir les théories de Sam, ou du reste de l’équipe).

Ajouter à cela son look à contre-courant et ses expressions vieillottes (faute à la version française, aussi), et on a du mal à accrocher au personnage. Georges est le personnage qui malheureusement souffre le plus année écoulées : expert en informatique, il détaille et explique chacun de ses logiciels (la plupart devenus usuels) comme étant dernier-cri (normal, en 1997…), au summum de la technologie ! Il faut le voir s’extasier devant un modem 56k et une version bêta de Photoshop ! De même, Jack semble bien trop intelligent et connaisseur en tout pour que l’on y croie (à noter pourtant que le vrai tueur en série Ted Bundy était lui aussi hors normes, et cumulait les aptitudes : psychologue, avocat, pro de l’évasion, etc.).

La série en elle même, opte pour des visuels et des effets graphiques pour les flash-backs visant à intimer la tension, le trouble, le baroque de certains crimes. Effets qui se sont maintenant estompés au profit d’une forme de réalisme plus cru (comme dans « Les Experts »).

Les scénarios restent somme toute classiques, avec de très bons (1/10, 1/11, plus ceux avec Jack) et d’assez mauvais (1/05, 1/19). L’ensemble est sauf, grâce à jack, et à la maîtrise des personnages et de leur psychologie respective…

 

Image

 

LE GUIDE DES EPISODES DE SAISON I

Diffusion USA :

- le samedi de 22h à 23h de septembre 1996 à mai 1997;

- le vendredi de 22h à 23h de mai 1997 à juillet 1997;

-le samedi de 22h à 23h de novembre 1997 à juillet 1998;

-le samedi de 22h à 23h de octobre 1998 à mai 2000.

Diffusion France :

- du 06 décembre 1997 au 05 mai 1998 sur M6 pour la première saison.

 

Image

 

Saison I (21 septembre 1996 au 10 mai 1997)

 

1.01 - Visions / Insight

Diffusé sur M6 le 06/12/97. / Diffusé sur NBC le 21/09/96.

Scénario : Cynthia Saunders - Réalisation : John Patterson.

Avec : Lee Garlington (Catherine Windsor), Gary Anthony Williams (Dr. Larry Harrison) et Terry Beaver (Alan Fontaine).  

Le Dr. Sam Waters a exercé pendant de nombreuses années l'activité de ''Profiler'', c'est-à-dire psychologue au service de la police. Sa tâche consistait lors d'enquêtes sur des meurtres en série, de dresser le profil psychologique des assassins. Quand son mari est assassiné par l'un d'eux, 'Jack', elle se retire du FBI et emmène sa fille, Chloé, dans la ferme de son amie d'enfance, Angel Brown, une artiste en art. Mais un jour, Bailey Malone, son ancien chef et ami, qui dirige aujourd'hui le VCTF, lui demande de reprendre du service car Jack refait surface...  

Remarques : On découvre Sam Waters, son environnement avant de rejoindre l’équipe, son traumatisme psychologique est très apparent. Premier paradoxe donc, car en plus elle demande à rejoindre l’équipe incognito, par peur d’être reconnue par les médias.

 

1.02 - L’Anneau de Feu / Ring of Fire

Diffusé sur M6 le 13/12/97. / Rediffusé le 10/04/99.

Diffusé sur NBC le 28/09/96.

Scénario : Nancy Miller - Réalisation : Peter O'Fallon.

Avec : Seth Peterson (Kevin Monk), Kim Baldonado (le journaliste).  

Pendant que Sam enquête sur une série d'incendies criminels, Jack de tous les coups en profite pour pénétrer chez Angel.

Remarques : On en apprend plus sur la liaison entre Sam et Angel. Alors que le premier épisode se passe dans des locaux normaux, nous sommes ici dans les locaux de la VCTF (Violent Crimes Task Force). Rien ne sera expliqué quant à la création soudaine de ce groupe spécial (Bailey en fera vaguement mention par la suite). Sam et Angel emménagent dans leur nouvelle maison, une caserne factice en réalité local du FBI destiné au programme de protection des témoins. On découvre un Bailey très serviable et très dévoué…et le chien de Sam : « Denzel ».

 

1.03 - Alliance Diabolique / Unholy Alliance

Diffusé sur M6 le 20/12/97. / Diffusé sur NBC le 19/10/96.

Scénario : Ken Solarz - Réalisation : P.J. Pesce.

Avec : Carmen Argenziano (Col. Henry F. Deems), Tom Everett (Peter R. Leshansky), Ian Patrick Williams (Peter Zernick), Benjamin Mouton (Gary Gunn), Merle Kennedy (Ann Turner).  

Une série de meurtres, perpétrés de la même façon que le faisait un assassin arrêté par Bailey dix ans auparavant, pousse Sam à penser que le véritable coupable est toujours en liberté. Grâce à ses recherches dans des ouvrages d'art divinatoire chinois, elle parvient à retrouver sa trace. Remarques : Rien à signaler de particulier, si ce n’est Sam qui retrouve ses cauchemars et Bailey, assez cachottier…  

 

1.04 - Rien que Toi et Moi / I’ll Be Watching You

Diffusé sur M6 le 27/12/97. / Diffusé sur NBC le 26/10/96.

Scénario : Lawrence Hertzog - Réalisation : John Harrison.

Avec : Tuesday Knight (Morissa), Casey Biggs (Sénateur Jameson Hunt), Scott Williamson (Rick Havlovitch), Jason Rainwater (Thomas Trent).

En écoutant un message audio de Jack, Sam et l'équipe du VCTF parviennent à découvrir l'origine du message. Or, cette traque les éloigne de leur enquête officielle qui consiste à empêcher l'assassinat d'un homme politique.

Remarques : Jack devient le personnage de l’ombre, on apprendra de plus de détails sur lui au fur et à mesure des 2 premières saisons. Deux titres phares pour la musique de cette épisode : « Every breath you take (Police) » et « A whiter shade of pale (Procol Harum) » (reprises).

 

 

1.05 - Planète Intacte / Unsoiled Sovereignty

Diffusé sur M6 le 03/01/98. / Diffusé sur NBC le  02/11/96.

Scénario : Jean Gennis & Phyllis Murphy - Réalisation : Sarah Pia Anderson.

Avec : A. Martinez (Nick 'Coop' Cooper), Rob Labelle (Ralph Mazey), Rebecca Lindsay (Kathy).

Le VCTF est aux prises avec un maniaque de propreté qui élimine tous ceux qui 'produisent' des germes, en posant des explosifs. Pour les aider, Bailey fait appel à Nick Cooper, un agent de l'ATF, expert en explosifs et en désamorçage de bombes, auquel Sam n'est pas insensible.

Remarques : Première apparition de Nick « Coop » Cooper, qui prendra une grande importance par la suite. L’histoire du tueur en est mise en retrait. On voit que Jack n’hésite pas à prendre d’énormes risques.

 

1.06 - Modus Operandi / Modus Operandi

Diffusé sur M6 le 10/01/98. / Diffusé sur NBC le 09/11/96.

Scénario : Bob Lowry - Réalisation : Jack Bender.

Avec : A. Martinez (Coop), Anne Gee Byrd (Mary Huffstodt), Don Keefer (Noah Becker).

Le VCTF fait une terrible découverte : presque toutes les personnes que Jack a tué sont, de près ou de loin, reliées à Sam. Après avoir reçu un message de Jack, Sam se rend compte que celui ci envisage de tuer Coop, une course contre la mort s'engage.

Remarques : Premier épisode entièrement dédié à Jack, et à ses précédentes victimes. On apprend des détails sur sa physionomie. La tension est au comble tout au long de l’épisode.

 

1.07 - Mère Idéale / Night Dreams

Diffusé sur M6 le 17/01/98. / Diffusé sur NBC le  16/11/96.

Scénario : Cynthia Saunders - Réalisation : Ian Toynton.

Avec : Stephen Lee (Bill Waverly), Vernee Watson Johnson (Linda Anderson), Debi A. Monahan (Mady Duval).

Des femmes se font mystérieusement enlever sans raison apparente, ni dans l'âge, ni dans le milieu social.

Remarques : On découvre un John Grant assez entreprenant. Chloé, la fille de Sam, fait une révélation cruciale, suite à ses cauchemars. Bailey adopte un look très « Incorruptibles » qui le suivra pour le reste de la série ( !).

 

1.08 - Juge d’Exception / Cruel and Unusual

Diffusé sur M6 le 24/01/98. / Diffusé sur NBC le 16/11/96.

Scénario : Sibyl Gardner - Réalisation : Ian Sander.

Avec : Gary Stretch (Ronnie McDern), Wanda De Jesus (Catherine Evers), Kim Darby (Ilene Klinger), Michael C. Mahon (Adam Thompson).

Des meurtres sont perpétrés sur diverses personnes ayant participé au procès d'un criminel, lequel doit être exécuté dans peu de temps. Sam dirige l'enquête vers une femme, amoureuse du meurtrier, qui mène campagne pour qu'il soit gracié.

Remarques : Ted Bundy, célèbre tueur en série des années 70, est cité. Le scénario de cet épisode rappelle un film intitulé « Lettres à un tueur (1998)» avec Patrick Swayse.

 

1.09 - L’Apprenti Sorcier / The Sorcerer’s Apprentice

Diffusé sur M6 le 31/01/98. / Diffusé sur NBC le 04/01/97.

Scénario : Ken Solarz - Réalisation : Lewis Teague.

Avec : Russell Means (Oncle Joe), Pato Teague (Carl Smythe), Irene Bedar (Maddy).

Dans une réserve, des indiens sont assassinés un à un. Tout le monde pense aux pouvoirs du Nacazanti, un esprit vieux de mille ans. Pendant que Sam refuse de croire à cette légende, Jack en profite pour voler la carte d'accès de Bailey.

Remarques : Episode dans la plus pure tradition des séries américaines, centré sur la minorité indienne. Jack approche Bailey de très près. L’épisode, pseudo-fantastique, est l’un des moins appréciés de la série.

 

1.10 - Silence Phase Zéro / Shattered Silence

Diffusé sur M6 le 07/02/98. / Diffusé sur NBC le 11/01/97.

Scénario : George Geiger - Réalisation : Sarah Pia Anderson.

Avec : Patricia Charbonneau (Barbara Chapin), Walter Olkewicz (le psychiatre), Philip Tanzini (Alan Truman), Herbert Mitchell (Grimes).

Deux savants ont été enlevés à deux ans d'intervalle. Sam pense que le premier médecin avait été kidnappé pour accomplir une tâche scientifique et qu'il est mort avant de pouvoir l'achever. Pendant ce temps, Jack en profite pour s'en prendre à Nathan.

Remarques : première attaque directe de Jack sur l’un des membres de l’équipe : Nathan. Une scène de torture assez originale marque l’épisode. Un second témoin oculaire apparaît dans l’affaire « Jack ».

 

1.11 - Copie Conforme / Doppelganger

Diffusé sur M6 le 14/02/98. / Diffusé sur NBC le 18/01/97.

Scénario : Bobby Lowry - Réalisation : John Patterson.

Avec : Edward Albert (Arthur De Rhodes), Peter Dennis (Dr. Joel Kaiser), Michael Ensign (Winchell), Mike Kennedy (Walter de Rhodes).

Des meurtres d'une rare complexité sont commis sur le modèle de ceux perpétrés par Arthur De Rhodes, que Sam avait fait arrêter des années auparavant. Elle doit donc à nouveau affronter le criminel dans sa cellule pour en savoir plus. Mais De Rhodes s'évade.

Remarques : En version française, la voix de Jack change brusquement. Un scénario extrêmement travaillé, où Angel est en mauvaise posture. Un épisode qui évoque le film « Copycat » datant de 1995 avec Sigourney Weaver. 

 

1.12 - A l’Image des Maîtres / Learning From The Masters

Diffusé sur M6 le 21/02/98. / Diffusé sur NBC le  01/02/97.

Scénario : Jean Gennis & Phyllis Murphy - Réalisation : Kevin Hooks.

Avec : Brian Brophy (Edgar Wharton), Tuck Milligan (McGregor).

Le VCTF est aux abois : Jack a piraté le système informatique hyper-sophistiqué de centre. Pendant ce temps, Sam est à la recherche d'un tueur en série qui exécute ses victimes en s'inspirant de tableaux célèbres. C'est alors qu'elle tombe dans ses griffes.  

Remarques : Jack montre un autre de ses talents : le piratage informatique, ce qui perturbe les relations au sein de la VCTF. C’est la première fois que Sam est victime d’un autre criminel que Jack. L’accent est mis sur les relations de Sam avec sa fille.

 

1.13 - Le Repaire de Jack / The House That Jack Built

Diffusé sur M6 le 28/02/98. / Diffusé sur NBC le 08/02/97.

Scénario : Lawrence Hertzog - Réalisation : Carl Schenkel.

Avec : Craig Wasson (André Kostos), Norman Snow (Morgan Ballard), Keith Coulouris (Rich Warren).

Bailey cantonne tous les membres de l'équipe du VCTF, ainsi que leurs famille, à l'intérieur du centre, car la menace que Jack fait peser sur eux est devenue trop grande. Mais pour le faire sortir de son repaire, Sam et John vont servir d'appât.

Remarques : Second épisode entièrement sur Jack. Cette fois c’est Grace qui est visée. Sam se rend de plus en plus coupable de ce qui arrive. Même si « le » repère de Jack est découvert, il y a une sévère contrepartie…

 

1.14 et 1.15 - L’Ombre des Archanges / Shadow of Angels

1er épisode diffusé sur M6 le 07/03/98. / 2nd épisode diffusé sur M6 le 14/03/98.

Diffusé sur NBC le 15/02/97.

1er épisode : Scénario: Sibyl Gardner - Réalisation : John Patterson.

2nd épisode : Scénario: Charles D. Holland - Réalisation : Kevin Hooks.

Avec : James Coburn (Charles Vanderhorn), A. Martinez (Coop), Peter Crombie (Austin Keller), Gregory Coolidge (Gabriel Vanderhorn), Tom Everett (M. Casper), Franck Birney (Dean Ambrose), Ginger Justin (Kristen Dietrich).

Un homme est retrouvé écrasé sous des centaines de kilos de pièces de monnaie. Sam pense que les meurtriers cherchent à se venger de leur enfance perturbée. L'enquête la conduit vers un très riche homme d'affaires, Charles Vanderhorn.

Remarques : Outre un invité de marque –James Coburn (« Pat Garrett et Billy le kid », « les sept mercenaires », «Il était une fois en Amérique )-, la qualité du scénario est au rendez-vous, avec d’un côté une bande de justiciers-meurtriers et de l’autre une grosse désillusion pour l’ensemble de l’équipe. La voix de Jack en version française change encore. C’est la première fois où Jack semble perdre la face…

 

1.16 - Oeil pour Oeil / Film At Eleven

Diffusé sur M6 le 21/03/98. / Diffusé sur NBC le 08/03/97.

Scénario: Steve Feke - Réalisation : David S. Jackson.

Avec : Richard Zobel (Ben Farrarini), Norman Snow (Morgan Ballard), Pat Crawford Brown (Soeur Mary) Larry Dobkin (Pr Bello), Colette Kilroy (Ellen Behar), Ron Kuhlman (Michael Gilette).

Un meurtrier, qui affirme agir là où la justice a échoué, envoie des vidéos de ses "exécutions" à une chaîne de télé.

Remarques : Un sujet très controversé au cœur de cet épisode. On continue à apprendre des détails sur la vie de Jack, sa passion grâce à sœur Marie. 

 

1.17 - Patriotes pour la Paix / Crisis

Diffusé sur M6 le 28/03/98. / Diffusé sur NBC le  22/03/97.

Scénario : Bob Lowry - Réalisation : Matt Penn.

Avec : Robert Sampson (Pr. Zinn), Heather McComb (Frances Malone), Pat Crawford Brown (Soeur Mary), Michael Shamus Wiles (Bryce Radford).

Sam, comme beaucoup de personnages haut placés du gouvernement, est retenue en otage par un militant anti-nucléaire. Celui-ci demande que le président déclare la bombe nucléaire anticonstitutionnelle.  

Remarques : Premier épisode où le groupe n’intervient pas sur un meurtre, ni sur un éventuel tueur en série. Sam se confie. Les dialogues avec le chef des criminels sont très révélateurs. Apparition du personnage de Francès, la fille de Bailey, l’un des personnages secondaires les mieux interprétés.

 

1.18 - Chemins de Traverse / Blue Highway

Diffusé sur M6 le 04/04/98. / Diffusé sur NBC le 05/04/97.

Scénario : Jean Gennis & Phyllis Murphy - Réalisation : Michael Pattinson.

Avec : Heather McComb (Frances Malone), Victor Williams (Insp. Beckley).

Un assassin provoque des accidents sur des routes désertes et s'empare des cadavres. Les fantômes du passé de George resurgissent quand il est témoin d'un meurtre dans un magasin de vidéo.

Remarques : Un tube phare de Cream (avec Eric Clapton) est passé en boucle par le tueur, au mode opératoire très original : « Sushine of your love ». Un épisode tourné quasiment intégralement en extérieur. Le passé de Georges est évoqué, et la fin de l’épisode réserve une belle surprise.

 

1.19 - Exercice de Sécurité / FTX : Field Training Exercice

Diffusé sur M6 le 11/04/98. / Diffusé sur NBC le 12/04/97.

Scénario : George Geiger & Charles D. Holland - Réalisation : Michael Lange.

Avec : Michael Gaston (Art Behar), Gina Torres (Michelle Brubaker), Jack Conley (Ed Portero), Rick Snyder (Ron Dresden), Gibby Brand (Jersey Breslow), Colette Kilroy (Ellen Behar).

Le FBI suppose qu'une taupe se cache parmi les membres du VCTF. Tout le monde, y compris Bailey qui devient d'ailleurs rapidement le principal suspect !

Remarques : Un joli récapitulatif des pouvoirs et dérives du groupe  VCTF. Première théorie plausible sur l’identité de Jack ? John Grant se révèle…Gina Torres est apparue récemment dans la série « Alias », dans le rôle d’Anna Espinoza, nemesis de Sydney Bristow.

 

1.20 - Dans Les Abysses / Into The abyss

Diffusé sur M6 le 18/04/98. / Diffusé sur NBC le 26/04/97.

Scénario : David A. Simons - Réalisation : Dan Lerner.

Avec : James Handy (Handleman), Leland Crooke (Elliot Wykoff), Heather McComb (Frances Malone), Dana Gladstone (William Hollister).

Sam doit résoudre une nouvelle énigme : un assassin recouvre ses victimes de dentelles et leur dessine un sourire macabre. Bailey perd de plus en plus patience avec sa fille, Frances.

Remarques : un tueur en série classique à l’origine encore une fois d’un scénario dans la tendance fantastique. Aucun intérêt, si ce n’est ce qui se passe au sein même de la VCTF : une rupture, des confidences, beaucoup d’émotion qui transparaissent et un avis extérieur bienvenu pour établir le portrait de Jack.

 

1.21 et 1.22 - Venin / Venom

1er épisode diffusé sur M6 le 25/04/98. / 2nd épisode diffusé sur M6 le 05/05/98.

Diffusé sur NBC le 10/05/97.

1er épisode : Scénario : Steve Feke - Réalisation : James Whitmore Jr.

2nd épisode : Scénario : Bob Lowry - Réalisation : Dan Lerner.

Avec : A. Martinez (Coop), Lori Petty (Marjorie Brand/Robin Poole), Joan Severance (Christine Logan), James Handy (Handleman), Heather McComb (Frances Malone), Colette Kilroy (Ellen Behar), Phillip Bruns (Peety), Deborah Strang (Darla Turner), Ric Casorla (Burt Anderson).

Un mystérieux tueur élabore des crimes machiavéliques en utilisant des poisons extrêmement rares et puissants. Il laisse des indices et des énigmes que la VCTF ne parvient pas à élucider assez rapidement à son goût. Jack décide donc de venir en aide à l'équipe de Bailey.

Remarques : La VCTF a perdu un membre, un tueur hors norme agace Jack au point que celui-ci se joint à l’enquête pour éliminer son « concurrent ». Une ambiguïté dans les rapports Frances/John renforce davantage l’atmosphère tendue. Pour une fois, Jack stimule la motivation de l’ensemble de la VCTF sur une autre enquête. Cet épisode clôt la première saison sur deux événements pour le moins inattendus, dont un qui fît jaser les fans de la série sur l’identité de Jack. Un formidable cliffhanger (épisode charnière entre deux saisons, laissant l’action en suspens) qui laisse une très bonne impression de l’ensemble de la saison…  

Le point sur « Jack », à la fin de la saison 1 : (attention, lire ce qui suit pourrait nuire à l’intérêt de la série si vous n’avez pas encore vu la saison 1. Les révélations et détails sont éparpillés au fur et à mesure des épisodes, ce qui donne tout son charme à cette série. Ce petit récapitulatif est plus destiné à ceux qui ont déjà vu la première saison, et ceux qui cherchent toujours l’identité de « Jack »…  

Ah, la la! Les spéculations vont bon train lorsque l’on essaie de faire le point après le final de la saison 1 ! Les fans de l’époque ont fait couler pas mal d’encre sur les forums du net à l’époque (c’étaient les premiers forums Internet d’ailleurs !).

Voici donc ce que l’on sait de Jack après 22 épisodes (dernière petite précision, je désignerait Jack par « il » mais on ne sait pas si c’est un homme ou une femme pour l’instant) :  

- C’est un tueur en série, dès le premier épisode on sait qu’il a déjà fait 4 victimes.

- Toutes ses victimes sont reliées à Sam, de près ou de loin(famille, proches, anciens amis…). Il a une connexion directe avec le passé de Sam (il possède des photos d’elle, bébé, des robes).

- Sam semble être sa seule obsession.

- Il est fétichiste (il collectionne des objets divers volés à Sam ou a ses victimes).

- Il porte des lunettes de vue, occasionnellement (épisode 1/21).

- Il n’a jamais essayé de tuer Sam directement, et a pourtant eu pas mal d’occasions de le faire (épisodes 1/05, 1/22) .

- Il s’est nommé lui même « Jack de tous les coups » (« Jack of all trades » expression qui peut se traduire par « Homme capable de tout faire ») d’après une expression que Sam a employée devant les médias pour le décrire.

- Il est compétent dans beaucoup de domaines : informatique, méthodes d’investigation du FBI, photographie, médecine, et élevage de roses (!).

- Il semble assez riche, et dispose d'assez de ressources au point d’avoir plusieurs « planques » bien équipées (matériel informatique, médical).

- Il fume, boit du Bourbon, collectionne des objets d’arts, écoute de la musique classique et du tango

- On sait qu’il a vécu avec sa mère, dont il cite certains conseils. Elle semble avoir eu une grande importance pour lui, mais semble avoir été l’un des facteurs de sa déviance (épisode 1/20).

- Il a vécu dans un couvent (orphelinat…) par la suite, faisant office de jardinier (épisode 1/13).

 

Image

 

TABLEAU DES 4 SAISONS ET DE LEUR DIFFUSION

 

Saison 1 :
s01e01Visions 06/12/1997 [M6]
 vo: Insight vo: 21/09/1996 [NBC]
s01e02L'anneau de feu 13/12/1997 [M6]
 vo: Ring of Fire vo: 28/09/1996 [NBC]
s01e03Alliance diabolique 20/12/1997 [M6]
 vo: Unholy Alliance vo: 19/10/1996 [NBC]
s01e04Rien que toi et moi 27/12/1997 [M6]
 vo: I'll Be Watching You vo: 26/10/1996 [NBC]
s01e05Planète intacte 03/01/1998 [M6]
 vo: Unsoiled Sovereignty vo: 02/11/1996 [NBC]
s01e06Modus operandi 10/01/1998 [M6]
 vo: Modus Operandi vo: 09/11/1996 [NBC]
s01e07Mère idéale 17/01/1998 [M6]
 vo: Night Dreams vo: 16/11/1996 [NBC]
s01e08Juge d'exception 24/01/1998 [M6]
 vo: Cruel and Unusual vo: 14/12/1996 [NBC]
s01e09L'apprenti sorcier 31/01/1998 [M6]
 vo: The Sorcerer's Apprentice vo: 04/01/1997 [NBC]
s01e10Silence, phase zéro 07/02/1998 [M6]
 vo: Shattered Silence vo: 11/01/1997 [NBC]
s01e11Copie conforme 14/02/1998 [M6]
 vo: Doppelganger vo: 18/01/1997 [NBC]
s01e12A l'image des maîtres 21/02/1998 [M6]
 vo: Learning from the Masters vo: 01/02/1997 [NBC]
s01e13Le repaire de Jack 28/02/1998 [M6]
 vo: The House That Jack Built vo: 08/02/1997 [NBC]
s01e14L'ombre des archanges (1/2) 07/03/1998 [M6]
 vo: Shadow of Angels (1/2) vo: 15/02/1997 [NBC]
s01e15L'ombre des archanges (2/2) []
 vo: Shadow of Angels (2/2) vo: [NBC]
s01e16Oeil pour oeil 21/03/1998 [M6]
 vo: Film at Eleven vo: 08/03/1997 [NBC]
s01e17Patriote pour la paix 28/03/1998 [M6]
 vo: Crisis vo: 22/03/1997 [NBC]
s01e18Chemins de traverse 04/04/1998 [M6]
 vo: Blue Highways vo: 05/04/1997 [NBC]
s01e19Exercice de sécurité 11/04/1998 [M6]
 vo: FTX: Field Training Exercise vo: 12/04/1997 [NBC]
s01e20Dans les abysses 18/04/1998 [M6]
 vo: Into the Abyss vo: 26/04/1997 [NBC]
s01e21Venin (1/2) 25/04/1998 [M6]
 vo: Venom (1/2) vo: 10/05/1997 [NBC]
s01e22Venin (2/2) []
 vo: Venom (2/2) vo: [NBC]

 

Saison 2 :
s02e01Pour un instant de gloire 12/09/1998 [M6]
 vo: Ambition in the Blood vo: 01/11/1997 [NBC]
s02e02Vent d'angoisse 19/09/1998 [M6]
 vo: Primal Scream vo: 08/11/1997 [NBC]
s02e03A double tranchant 03/10/1998 [M6]
 vo: It Cuts Both Ways vo: 15/11/1997 [NBC]
s02e04Plus fort que toi 10/10/1998 [M6]
 vo: Second Best vo: 22/11/1997 [NBC]
s02e05Le pouvoir corrompt 26/09/1998 [M6]
 vo: Power Corrupts vo: 06/12/1997 [NBC]
s02e06Une vieille connaissance (1/2) 17/10/1998 [M6]
 vo: Old Acquaintance (1/2) vo: 12/12/1997 [NBC]
s02e07Une vieille connaissance (2/2) 24/10/1998 [M6]
 vo: Jack Be Nimble, Jack Be Quick (2/2) vo: 03/01/1998 [NBC]
s02e08Les victimes des victimes 31/10/1998 [M6]
 vo: Victims of Victims vo: 10/01/1998 [NBC]
s02e09Marqué aux fers 07/11/1998 [M6]
 vo: Birthright vo: 17/01/1998 [NBC]
s02e10Mourir pour vivre 14/11/1998 [M6]
 vo: Dying to Live vo: 31/01/1998 [NBC]
s02e11Ces liens qui nous unissent 21/11/1998 [M6]
 vo: Ties That Bind vo: 07/02/1998 [NBC]
s02e12Le centaure 28/11/1998 [M6]
 vo: Shoot to Kill vo: 07/03/1998 [NBC]
s02e14Toutes les cinq minutes 12/12/1998 [M6]
 vo: Every Five Minutes vo: 21/03/1998 [NBC]
s02e15Point de rupture 19/12/1998 [M6]
 vo: Breaking Point vo: 28/03/1998 [NBC]
s02e16Obsession médiatique 26/12/1998 [M6]
 vo: Lethal Obsession vo: 04/04/1998 [NBC]
s02e17Le glaive de la vengeance 02/01/1999 [M6]
 vo: Cycle of Violence vo: 11/04/1998 [NBC]
s02e18Voyeurisme 09/01/1999 [M6]
 vo: Die Beautiful vo: 02/05/1998 [NBC]
s02e19La source de tous les maux (1/2) [M6]
 vo: The Root of All Evil (1/2) vo: 09/05/1998 [NBC]
s02e20La source de tous les maux (2/2) []
 vo: The Root of All Evil (2/2) vo: [NBC]

 

Saison 3 :
s03e01La Fin de Jack 09/10/1999 [M6]
 vo: Coronation vo: 17/10/1998 [NBC]
s03e02Sombres désirs 16/10/1999 [Série Club]
 vo: Cravings vo: 24/10/1998 [NBC]
s03e03Le sens du devoir 30/10/1999 [M6]
 vo: Do the Right Thing vo: 31/10/1998 [NBC]
s03e04Vision double 06/11/1999 [M6]
 vo: Double Vision vo: 07/11/1998 [NBC]
s03e05Victimes par procuration 13/11/1999 [M6]
 vo: The Sum of Her Parts vo: 14/11/1998 [NBC]
s03e06Les flammes de l'innocence 20/11/1999 [M6]
 vo: The Monster Within vo: 21/11/1998 [NBC]
s03e07La femme idéale 27/11/1999 [M6]
 vo: Perfect Helen vo: 05/12/1998 [NBC]
s03e08Coupable ou victime 04/12/1999 [M6]
 vo: Home for the Homicide vo: 12/12/1998 [NBC]
s03e09Secret de famille 18/12/1999 [M6]
 vo: All in the Family vo: 02/01/1999 [NBC]
s03e10Les dernières volontés 25/12/1999 [M6]
 vo: Ceremony of Innocence vo: 09/01/1999 [NBC]
s03e11Double personnalité 08/01/2000 [M6]
 vo: Where or When vo: 16/01/1999 [NBC]
s03e12Hérédité 15/01/2000 [M6]
 vo: Inheritance vo: 06/02/1999 [NBC]
s03e13La tête dans le sac 29/01/2000 [M6]
 vo: Heads, You Lose vo: 13/02/1999 [NBC]
s03e14Le disciple 05/02/2000 [M6]
 vo: Otis, California vo: 20/02/1999 [NBC]
s03e15Coup de folie 12/02/2000 [M6]
 vo: Spree of Love vo: 27/02/1999 [NBC]
s03e16Le culte du feu 19/02/2000 [M6]
 vo: Burnt Offerings vo: 20/03/1999 [NBC]
s03e17Frères ennemis 04/03/2000 [M6]
 vo: Three Carat Crisis vo: 03/04/1999 [NBC]
s03e18Comme un poisson dans l'eau 11/03/2000 [M6]
 vo: Seduction vo: 10/04/1999 [NBC]
s03e19…Et mat 29/01/2000 [M6]
 vo: Grand Master (2) vo: 08/05/1999 [NBC]
s03e20Le vrai visage de Jack 25/03/2000 [M6]
 vo: Las Brisas vo: 15/05/1999 [NBC]
s03e21Névrose 18/03/2000 [M6]
 vo: What's Love Got to Do with It? vo: 05/06/1999 [NBC]

 

Saison 4 :
s04e01Enfin réunis (1/2) 05/02/2003 [Téva]
 vo: Reunion (1/2) vo: 25/09/1999 [NBC]
s04e02Enfin réunis (2/2) 06/02/2003 [Téva]
 vo: Reunion (2/2) vo: 02/10/1999 [NBC]
s04e03Témoin aveugle 07/02/2003 [Téva]
 vo: Blind Eye vo: 30/10/1999 [NBC]
s04e04Les vieux fantômes 10/02/2003 [Téva]
 vo: Old Ghosts vo: 06/11/1999 [NBC]
s04e05Infidélités 11/02/2003 [Téva]
 vo: Infidelity vo: 13/11/1999 [NBC]
s04e06Dommages collatéraux 12/02/2003 [Téva]
 vo: To Serve & Protect vo: 04/12/1999 [NBC]
s04e07Péché originel 13/02/2003 [Téva]
 vo: Original Sin vo: 11/12/1999 [NBC]
s04e08Le tueur du train 14/02/2003 [Téva]
 vo: Train Man vo: 08/01/2000 [NBC]
s04e09Fétichisme 17/02/2003 [Téva]
 vo: Quid Pro Quo vo: 15/01/2000 [NBC]
s04e10Crime fortuit 18/02/2003 [Téva]
 vo: Clean Sweep (2) vo: 05/02/2000 [NBC]
s04e11Dissimulations []
 vo: Random Act vo: 12/02/2000 [NBC]
s04e12Dominatrices 20/02/2003 [Téva]
 vo: Besieged vo: 19/02/2000 [NBC]
s04e13Protée 21/02/2003 [Téva]
 vo: Proteus vo: 26/02/2000 [NBC]
s04e14Paradis perdu 24/02/2003 [Téva]
 vo: Paradise Lost vo: 11/03/2000 [NBC]
s04e15Le roi des souris 25/02/2003 [Téva]
 vo: The Long Way Home vo: 18/03/2000 [NBC]
s04e16Château de cartes 26/02/2003 [Téva]
 vo: House of Cards vo: 25/03/2000 [NBC]
s04e17Mea culpa 27/02/2003 [Téva]
 vo: Mea Culpa vo: 22/04/2000 [NBC]
s04e18Le piano funeste 28/02/2003 [Téva]
 vo: Pianissimo vo: 29/04/2000 [NBC]
s04e19Memphis Call Girls 03/03/2003 [Téva]
 vo: On Your Marks vo: 06/05/2000 [NBC]
s04e20Une nouvelle arme 04/03/2003 [Téva]
 vo: Tsuris vo: 01/07/2000 [NBC]

 

Image

Le casting de la saison IV après le départ d'Ally Walker

 

LA CRITIQUE DE LA SERIE

Nous nous permettons notamment, pour ce dernier aspect, de citer très largement l'avis de Nathanaël Picas, membre de la rédaction de l'excellent site Aux Frontières des Séries , dont voici le point de vue :

"Pas besoin de tourner autour du pot : "Profiler"» était et reste une excellente série. Les scénarios étaient très bien ficelés et la traque des serial killers suffisamment bien pensée pour tenir en haleine les téléspectateurs. Au cours des 40 et quelques minutes que durent les épisodes, nous découvrons progressivement leurs motivations (qui piochent dans la mythologie, la BD, les traumas du passé, etc.).

L’omniprésence du personnage de Jack et l’arc narratif qui se déroule tout au long des 3 premières saisons est, à n’en pas douter, l’attrait principal de la série. La relation qu’il développe avec Sam est suffisamment malsaine pour attiser la curiosité du public. La mise en scène de la série n’est pas en reste. Chaque épisode est construit comme un mini-film. La photographie est particulièrement travaillée et installe un climat de peur tout au long des épisodes. Ajoutons à cela un montage tout aussi excellent (proche de la tachycardie) et vous comprendrez qu’au niveau technique, le moins que l’on puisse dire c’est que les petits plats ont été mis dans les grands.

Il est d’ailleurs dommage de noter que la série connaît une accalmie dans la saison 3 à ce niveau. Le montage, la photographie et la mise en scène deviennent plus « conventionnels ». Personnellement, je trouve que cela enlève à la série une part de son charme. Mais je ne peux reprocher aux scénaristes d’avoir su prendre des risques. Au rayon des risques payants : avoir étoffé les personnages secondaires. De plus, les luttes de pouvoirs au sein même du FBI ou entre les polices des différents états apportent un réel plus narratif.

Au rayon de risques ratés, l’arrestation du faux Jack au début de la saison 3. En fin de compte, cette arrestation paraît un peu abracadabrante. Comment un homme peut-il se faire passer pour un serial killer pendant toute une année sans que personne ne s’en rende compte ? C’est d’autant plus illogique que cela fait passer Sam pour une idiote... ce qu’elle n’est pas. Ca m’a donc semblé un peu invraisemblable... et cela a eu pour effet de faire baisser la tension de la série. Heureusement, l’arrivée tardive du vrai Jack remettra un peu de piment.

Enfin, le dernier risque majeur que les scénaristes ont pris est d’avoir changé l’héroïne de la série et bouleversé l’intrigue principale. Un pari très risqué, dont nous ignorerons toujours s’il aurait pu être payant, puisque la saison 4 fut la dernière. Il est dommage de remarquer que la série a mis un trop long moment avant de trouver un souffle nouveau.

En effet, l’attrait de la série était de confronter Sam et sa Némesis, Jack. Rachel quant à elle n’a pas d’ennemi juré, en tout cas au début. Vers la seconde moitié de la saison, les scénaristes commenceront à lui construire un méchant à la hauteur de Jack. Seulement voilà, l’arrêt brutal de la série ne permettra pas aux scénaristes d’aller jusqu’au bout : Rachel Burke, au centre d’un complot, se retrouvera en prison et la VCTF pratiquement démantelée par la faute de cet ennemi. Et c’est tout. Nous n’en saurons malheureusement jamais plus.

Il n’empêche que "Profiler" reste une série de qualité dont je regrette franchement l’arrêt. Avec son ambiance paranoïaque et sa mise en scène léchée, elle préfigure des séries comme "24 Heures Chrono"."

Dernière mise à jour : ( 05-11-2014 )
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 70

Holmes et Yoyo avec Richard B. Shull, John Schuck. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Lee Hewitt et Jack Sher.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Heyday Productions / Universal Television.

 

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 60

La Nouvelle Equipe avec Tige Andrews, Michael Cole, Peggy Lipton. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Sammy Hess, Buddy Ruskin, Danny Thomas et Aaron Spelling.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : ABC Television / Spelling-Thomas Productions.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 50

Au Nom de la Loi avec Steve McQueen. Guide des épisodes. Saison 2.

Image

Une série créée par Vincent Fennelly.

Un guide conçu par Thierry Le Peut.

Crédits photographiques : Four Star Films, Inc. / Malcolm Enterprises, Inc / CBS Television.

Lire la suite...
 

CONSULTEZ NOS ARCHIVES

Les archives du Magazine des Séries.

Image

Un index conçu par Christophe Dordain.

Dernière mise à jour le 02 janvier 2017.

Lire la suite...
 

ARCHIVES RADIO

Stefanie Powers dans Le Magazine des Séries sur Radio Campus Lille le 22 janvier 2011.

Image

Un événement radiophonique à ne pas manquer en collaboration avec Jean-Luc Vandiste.

Le 22 janvier 2011 à 14h sur Radio Campus Lille.

Lire la suite...
 

RECHERCHEZ

SYNDICATION