VISITEURS ACTUELS

Il y a actuellement 2 invités en ligne

ACTEURS TV

Robert Emhardt.

Image

Robert Emhard (1914/1994)

Un portrait conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : ABC Television / CBS Television.

Lire la suite...
 

ACTRICES TV

Joanna Lumley raconte le tournage de Chapeau Melon et Bottes de Cuir.

Image

Une série créée par Brian Clemens.

Un dossier conçu par Denis Chauvet.

Crédits photographiques : The Avengers Enterprise / TF1.

Lire la suite...
 

REALISATEURS TV

Allen Reisner.

Image

Les grands réalisateurs de séries télévisées.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Lire la suite...
 

PRODUCTEURS TV

Aaron Spelling

Image

Un portrait conçu par Sacha Wicki.

Crédits photographiques : Aaron Spelling Productions / ABC Television / NBC Television / Spelling Entertainment.  

Lire la suite...
 

FILMS TV

Les Aventures de Nick Carter de Marvin J. Chomsky avec Robert Conrad, Pernell Roberts, Neville Brand

Image

Un téléfilm produit par Stanley Kallis.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : ABC Television / MCA Universal Pictures.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 2010

Body of Proof avec Dana Delany, Jeri Ryan, Nicholas Bishop. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Chris Murphey et Matt Gross.

Un guide conçu par Noah Ward.

Crédits photographiques : ABC Television.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 2000

Les 4400 avec Joel Gretsch, Jacqueline McKenzie, Peter Coyote. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Scott Peters.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : USA Network / American Zoetrope.

 

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 80

Loterie avec Ben Murphy, Marshall Colt. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Rick Rosner.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : ABC Television / Rosner Television / Orion Television Entertainment.

Lire la suite...
 
Hawaii Police d'Etat avec Jack Lord et James MacArthur. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Christophe Dordain   
10-02-2015

Image

Une série créée par Leonard Freeman.

Un dossier conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : CBS Television / Viacom.

HAWAI POLICE D'ETAT

(1968/1980)

 

Image

 

LA 50ème ETOILE DU DRAPEAU AMERICAIN

Hawaii, que l'on appelait jadis, les îles Sandwiches, est un archipel volcanique comprenant 20 îles, dont 9 sont habitées. Les plus importantes sont Hawaii, Molokai, Oahu, Maoui et Kaouai. La superficie globale de cet archipel est de 16 593 km². L'annexion de cette terre date de 1898, et elle est devenue le 50è Etat de l'Union en 1947. Très tôt, ce groupe d'îles a revêtu un intérêt primordial pour la marine américaine qui y a implanté une base navale. Ceci explique pourquoi cet archipel est la cible prioritaire des japonais, le 07 décembre 1941, au moment où débute le second conflit mondial.

Ainsi, la grande originalité de la série est de décrire les exploits d'un policier dans un cadre paradisiaque. Au fur et à mesure des épisodes, le spectateur découvre que le statut de paradis sur terre que possède Hawaii n'empêche pas le crime de s'y développer. Ce contraste entre la beauté des plages, des palmiers et les méfaits qui y sont perpétrés, rend le crime d'autant plus insupportable et laisse au spectateur l'impression d'un paradis souillé. Hawaii va donc devenir de fait, au fil des aventures de Steve Mc Garrett, une entité à part entière que les scénaristes et les réalisateurs auront l'intelligence de ne pas délaisser.

L'aspect novateur de ce programme réside donc dans le choix du cadre où vont être menées les investigations de Mc Garrett et de son équipe. C'est ce qui introduit un changement notable dans les séries policièresde la fin des années 1960. En effet, à cette période, la télévision d'outre-atlantique programme de nombreuses séries policières. Quelques exemples significatifs vous permettront de mieux cerner les types d'émissions qui sont alors à l'antenne : "Brigade Criminelle" avec Dennis Cole et Howard Duff (1966/1969), "Sur La Piste du Crime" avec Efrem Zimbalist Jr (1967/1974), "L'Homme De Fer" avec Raymond Burr (1967/1975). Bref, que des séries ayant principalement pour cadre les villes de la côte Ouest, Los Angeles ou San Francisco, et mettant en vedette des policiers aux cheveux courts et aux costumes impeccables, même si, par exemple, les membres du team de "L'Homme de Fer" vont progressivement refléter une Amérique socialement en mutation. Seule, "La Nouvelle Equipe", une série produite par Aaron Spelling et Danny Thomas, entre 1968 et 1973, introduit un élément nouveau dans l'élaboration du rôle du flic urbain : la jeunesse. Toutefois, le décor demeure identique : Los Angeles. L'intuition du concepteur de ce nouveau programme, Leonard Freeman, est donc de délocaliser les aventures policières Mc Garrett sous le climat généreux des îles hawaiiennes, de manier habilement exotisme et action.

 

Image

 

LA PRODUCTION DU PILOTE

A l'origine du projet se trouve Leonard Freeman qui est alors un inconnu du grand public. Il dispose d'une formation de scénariste et s'est signalé, au cours des années 1950, en écrivant de nombreux scripts qui n'ont cependant pas laissé une empreinte notable dans l'histoire du 7è art. Pourtant, il connaît, en 1967, un succès certain en signant le scénario du western "Pendez-les Haut et Court", un film que réalise Ted Post et qu'interprète Clint Eastwood. Notons également, une prestation de Leonard Freeman, en tant qu'acteur cette-fois, dans une série télévisée : "The Lone Ranger" (1949/1965), une série western avec Clayton Moore. Freeman fait partie du casting de l'épisode n°34, "Embezzler's Harvest", diffusé le 30 avril 1953.

En parallèle, il a mûri, depuis plusieurs années, un concept de série policière consistant à greffer les malfrats les plus retors sur un décor paradisiaque : Hawaii. Précisons tout de suite que le cadre juridique des enquêtes de Steve Mc Garrett va relever de la pure fiction. En effet, il n'a jamais existé de véritable département d'Etat sur cet archipel. Qui plus est l'expression "Département d'Etat" aux Etats-Unis désigne l'équivalent du Ministère des Affaires Etrangères, en France. Ceci reviendrait donc à assimiler le personnage de Mc Garrett à un membre du personnel du corps diplomatique américain, ce qu'il n'est pas. Cette liberté prise avec la réalité permet en fait de mettre en relief l'importance prise par le héros au cours de ces investigations en le créditant d'une haute responsabilité. En fait, McGarrett est le responsable d'un service fictif de la police américaine dépendant directement du Gouverneur de l'état. Toutefois, on peut observer que la dimension "espionnage" de la série réapparaît de temps à autre notamment lors des affrontements avec l'ennemi juré de McGarrett : Wo Fat.

Le but poursuivi par Leonard Freeman, durant la phase de création de la série, est quand même que Mc Garrett soit un policier, sans grade hiérarchique, qui ne rend de comptes à personne si ce n'est au gouverneur. Autour de lui se structure une équipe composée de policiers compétents et sélectionnés soit sur le continent nord-américain, soit parmi les autochtones.

Dans un premier temps, Freeman se rend à Hawaii à partir de 1965 avec la ferme intention de produire une série qui s'appelerait "The Man" et pour le rôle titre il pense au comédien Richard Boone. Toutefois, CBS refusera cette idée. C'est pourquoi, toujours en 1965, Freeman entre en contact avec les dirigeants du réseau CBS, en l'occurrence, Hunt Stromberg Jr en charge des programmes de la chaîne et Ethel Wynant la directrice associée. Ces derniers sont tout d'abord réticents, à la fois quant au choix de Richard Boone comme précisé ci-dessus mais aussi parce que la création d'une structure de production sur place sera nécessaire, ce qui constitue un investissement conséquent. En effet, Leonard Freeman défend l'idée d'un tournage sur place, en extérieurs, et non en studios, avec reconstitution des décors, procédé qui fut employé pour la série "The Hawaiien Eye" (1959/1963), avec Robert Conrad et Anthony Eisley.

Image

Toutefois, un atout va jouer en faveur de Freeman. Les networks sont conscients d'un nécessaire remodelage des programmes policiers de l'époque, puisque ces derniers subissent de plein fouet la concurrence des séries d'espionnage portées par la "Jamesbondmania". Ainsi, malgré les problèmes de logistique qu'implique le tournage, les pontes de CBS finissent par se rallier à cette idée. Il est vrai qu'ils sont convaincus par la qualité du scénario de Freeman pour le pilote de 90 minutes, et estiment qu'Hawaii présente un potentiel attractif évident pour les journalistes qui couvriront la production de la série pour le compte des magazines spécialisés. Comme d'habitude, se posent alors les problèmes cruciaux relatifs au choix de l'acteur pour incarner Steve Mc Garrett, et au recrutement du groupe de téléastes qui dirigeront le pilote et les 26 épisodes nécessaires pour chaque saison.

Pour le rôle-titre, Freeman retient Jack Lord. Agé de 48 ans, Lord est une figure connue des habitués du petit écran. Il a été le héros d'une série que l'on peut assimiler au western contemporain : "Stoney Burke". Produit par Leslie Stevens, ce show présentait les aventures d'un champion de rodéo. Aux côtés de Jack Lord, on peut d'ailleurs apercevoir Bruce Dern et Warren Oates. La série, d'un format de 48 minutes par épisode, fut diffusée du 10 janvier 1962 au 2 septembre 1963 sur ABC. Notons également que Lord a également contribué à la qualité de 26 épisodes de différentes séries au titre de vedette invitée. Dans cet ensemble, on peut retenir, parmi ses prestations les plus remarquables, les apparitions suivantes : -"Les Envahisseurs" (épisode n°6, "Vikor", en date du 14 février 1967), "Les Incorruptibles" (épisode n°3, "Jake Lingle Killing", en date du 29 octobre 1959, où il était Bill Hagen), "Rawhide" (épisode n°15, "Incident of the Calico Gun", en date du 24 septembre 1959), "L'Homme De Fer" (épisode n° 3, "Dead's Man Tale", en date du 28 septembre 1967). C'est dire si son visage est familier du spectateur américain de la fin des années 1960. Toutefois, sa célébrité est limitée et ce n'est pas le cinéma qui lui est d'un grand secours. Sa seule prestation notable date de 1962 pour le film "James Bond contre Dr No", production dans laquelle il tient le rôle de Felix Leiter, le responsable de la CIA que James Bond, alias Sean Connery, est amené à côtoyer. 

Muni d'un budget de 750 000 dollars alloués par CBS (à titre de comparaison celui du pilote de la série "Les Mystères de l'Ouest" s'élevait à 550 000 dollars, en décembre 1964), Freeman s'embarque pour Hawaii avec sa vedette. Le tournage du pilote commence le 6 novembre 1967 au Canöe Club Honolulu Ourtrigger pour une durée de 13 jours. Le metteur en scène requis pour le tournage du pilote est finalement Paul Wendkos. Par son travail sur la série-culte "Les Envahisseurs" dont il dirigé 9 épisodes, Paul Wendkos a su apporter, tout comme Robert Butler ou Joseph Sargent, au show narrant les aventures de David Vincent, une véritable identité visuelle. Il apparaît donc comme le téléaste idoine pour "Hawaii Police d'Etat" dont l'aspect formel sera déterminant pour le succès de sa diffusion. Quant au reste de la distribution artistique du pilote, il prévoit de confier le rôle du Gouverneur à Lew Ayres (le jeune premier du film "A l'Ouest, rien de nouveau" de Lewis Milestone, en 1930...). Néanmoins, ce dernier ne souhaite pas s'établir à Hawaii. Voilà pourquoi, il est remplacé par Richard Denning qui va apporter au rôle la stature et la crédibilité nécessaires. Richard Denning fait également partie des visages connus et appréciés du petit écran en 1968. Il fut notamment le héros de la série "Michael Shayne", un programme d'un format de 60 minutes, centré sur le personnage d'un détective privé et diffusé du 30 septembre 1960 au 22 septembre 1961 sur le réseau NBC. 

Le pilote, intitulé "Le Cocon", est projeté pour la première fois le 19 février 1968 sur grand écran au Théâtre Royal d'Honolulu et cela constitue une première à l'époque pour un film conçu pour le petit écran. Il servira ensuite de point de départ à la programmation sur CBS à partir du 26 septembre 1968. La production des premiers épisodes commence en avril 1968 et la diffusion débute à la rentrée suivante. L'impact auprès du grand public n'est pas immédiat. Il sera surtout sensible à partir de Noël 68. En effet, le retour en vacances de nombre d'étudiants sera profitable à la série qui rapidement s'imposera dans le public des 18/34 ans. Cependant, Freeman ressent le besoin d'adjoindre un coéquipier à Mc Garrett. Ce sera Danny Williams. Il est exact de dire que Jack Lord n'a pas accueilli la nouvelle avec une joie immense. Toutefois, avec le temps, la relation entre James Mac Arthur et Jack Lord finit par devenir symbiotique et se concrétise par la fameuse réplique : "Book-'em, Danno !", en français "Inculpe-le, Danny !", phrase rituelle que Mc Garrett prononce en confiant le ou les malfrats de l'épisode à son adjoint. Ainsi, Mac Arthur fera-t-il partie de la distribution artistique lors des onze premières saisons.

 

Image

 

LA DIFFUSION ET L'EVOLUTION DE LA SERIE

Dès la première saison 1968/1969, au travers des 23 premiers épisodes qui complètent le pilote, la série impose un style visuel et un univers novateur qui séduisent les spectateurs d'outre-atlantique. La transition entre Lew Ayres et Richard Denning pour le rôle du Gouverneur s'effectue sans difficulté. Quant à la production, elle s'appuie sur le service Mercatique de la compagnie Ford pour doter les équipiers de Mc Garrett en voitures de prestige, symbolisant la force publique. C'est ainsi que se prend l'habitude d'une intégration de produits de consommation courante dans des séries télévisées. Une forme particulière de publicité qui sera reprise, par exemple, pour "Les Rues de San Francisco" ou "Starsky & Hutch".

Pour illustrer musicalement le show, l'équipe de production fait appel au talent d'un compositeur habitué des séries faisant partie du catalogue CBS : Morton Stevens. Ce dernier s'était déjà illustré lors des deux dernières saisons du show "Les mystères de l'Ouest". Aussi, une oreille attentive et experte peut-elle noter l'emploi de partitions précédemment utilisées pour les aventures de James West afin d'accompagner les enquêtes de Mc Garrett au cours des épisodes de la première saison. D'ailleurs, ce n'est pas une première puisque que l'on peut entendre des extraits musicaux employés à l'époque des "Mystères de l'Ouest" dans le cadre d'une autre série CBS : "Cimarron" avec Stuart Withman et qui était programmée au cours de la saison 67/68. Il semble bien que, dans l'urgence du début de la production, Morton Stevens et CBS ne se soient point embarrassés de détails quant à l'utilisation de ces extraits musicaux d'une série à une autre...

Si, sur le plan visuel et musical, la série répond aux critères de satisfaction attendus par le spectateur moyen, par contre, il apparaît que les scènes d'action sont limitées quant à leur impact. La campagne anti-violence qui a mis un terme aux aventures de West et Gordon, relayée par le Président de CBS, Franck Stanton, a vraisemblablement favorisé une limitation des coups de feu et autres poursuites en voiture coordonnées par les cascadeurs Gary Epper et Beau Van den Ecker notamment. Au fond, ce sont les qualités d'enquêteur de Mc Garrett qui sont mises en exergue ainsi que celles de son équipe, pas vraiment leurs capacités physiques. Il n'y a que dans l'épisode-pilote, puis dans quelques aventures de la fin de l'année 1968, où l'on aperçoit McGarrett s'engager dans une bagarre aux poings, avec doublure à l'appui, en l'occurrence le cascadeur Chuck Couch.

Image

Enfin, l'obstacle majeur dont doit triompher l'équipe des producteurs est l'absence d'une réelle structure de production. C'est pourquoi, de vieux hangars à bateaux sont réquisitionnés pour accueillir le tournage des scènes d'intérieur au cours de la première saison. Par la suite, des studios permanents seront installés à Fort Ruder, structure qui facilitera notamment l'insonorisation des plateaux de tournage et qui sera utilisée jusqu'en 1976, année où la production devra se délocaliser aux studios Hawaii jusqu'en décembre 1979 qui marquera la fin du tournage de la série, faute d'un accord avec le voisinage de Fort Ruder regroupé dans la East Diamond Head Neighborhood Association.

Quant aux figurants, ils sont choisis parmi la population locale, ce qui renforce la crédibilité de la série. Une crédibilité accentuée par la qualité d'écriture des histoires. La liste des scénaristes employés est impressionnante et comprend le gratin de ceux qui sont en activité à la fin des années 1960 : Robert Lewin, William Robert Yates (qui s'illustrera plus tard sur "Les Rues de San Francisco"), Robert C. Dennis et bien d'autres ont contribué au sérieux et à la rigueur des histoires développées. A ce titre, la dimension "espionnage" propre à l'épisode-pilote évoluera rapidement vers une opposition plus classique entre Mc Garrett et les pires criminels de l'île.

Pour Jack Lord, ce show va signifier l'apogée de sa carrière. A 48 ans, il devient une star du petit écran puisque, à la fin 1968, "Hawaii Police d'Etat" entre dans le cercle très fermé des émissions parmi les plus regardées. A la mort du concepteur, Leonard Freeman, en 1973, Jack Lord devient définitivement le patron de la série tout en s'appuyant sur le couple de producteurs formé par Robert Sweeney et William Finnegan.

Après douze années de programmation hebdomadaire, le 05 avril 1980, au bout de 284 épisodes, Mc Garrett finit par arrêter Wo Fat, le cerveau du syndicat du crime à Hawaii et devenu son adversaire récurrent tout au long de la série. Toutefois, Jack Lord ne baisse pas pavillon tout de suite et enchaîne avec un autre projet de série : "M. Station : Hawaii" où il incarne l'amiral Henderson. Néanmoins, le pilote, programmé pendant l'été 1980, n'obtiendra pas le succès d'audience escompté.

 

Image

 

LES PERSONNAGES REGULIERS

Au cours des douze saisons, le casting de la série a inévitablement évolué. Cependant, plusieurs acteurs ont marqué de leur empreinte et de leur visage "Hawaii Police d'Etat".  Parmi les plus importants, indépendamment de Richard Denning et de James MacArthur, citons :

-Khigh Dhiegh qui joue Wo Fat dès le pilote, puis dans l'épisode 28 de la saison II (1969/1970) et que l'on retrouvera régulièrement au cours des épisodes suivants :  31/51/90/91/103/158/171/172/195/196 ainsi que dans le numéro 284 qui clôt le show.

-Al Eben qui interprète le docteur Bergman de la saison III à la saison IX.

-Kam Fong qui est Chin Ho Kelly de la saison I à la saison X.

-Al Harrington qui incarne Ben Kokua de la saison V à la saison X.

-William Smith qui joue James Carew lors de la saison XII.

-Herman Wedemeyer qui est Edward Lukela lors des saisons V à XII.

-Zulu qui est Kono Kalekaua au cours des saisons I à IV.

-enfin, accordons une mention particulière à Ross Martin qui, après la suppression des "Mystères de l'Ouest", a fait quelques apparitions dans le rôle d'un responsable de la pègre locale avec tout le talent qu'on lui connaît.

 

Image 

 

LA DISTRIBUTION

Jack Lord ............. Steve McGarrett

James MacArthur.... Détective Danny Williams (1968/79)

Glenn Cannon......... Le Procureur John Manicote (1972/77)

Richard Denning...... Le Gouverneur Paul Jameson (1968/80)

Khigh Dhiegh.......... Wo Fat (1968/80)

Al Eben................. Le Docteur Bergman (1970/76)

Harry Endo............ Che Fong (1969/77)

Sharon Farrell........ Lori Wilson (1979/80)

Kam Fong............. Chin Ho Kelly (1968/78)

Al Harrington......... Ben Kokua (1972/74)

Danny Kamekona... Che Fong (1968/69)

Moe Keale............ Truck Kealoha (1979/80)

Douglas Mossman... Frank Kemana (1975)

Maggi Parker......... May (1968/1969)

Peggy Ryan.......... Jenny Sherman (1969/76)

Joseph Sirola........ Jonathan Kaye (1968/72)

William Smith........ James "Kimo" Carew (1979/80)

Laura Sode-Matteson..... Luana (1978/80) 

Herman Wedemeyer..... Edward D. "Duke" Lukela (1972/80)

Morgan White....... Le Procureur Walter Stewart (1968/69)

Zulu.................... Kono Kalakaua (1968/72)

 

Image

 

FICHE TECHNIQUE

Créée par : Leonard Freeman

Producteurs : Joseph Gantman, Douglas Green, Herman Groves, Stanley Kallis, Leonard B. Kaufman, Sam Manners, Richard Newton, William F. Phillips, B.W. Sandefur, Robert Stambler, Larry Stewart

Supervision de la production : Franklin Barton (saison 2), Hal Schaffel, Leonard Katzman (saison 3), Gene Levitt (saison 8), Bob Sweeney (saisons 4 à 7), Douglas Denoff (saisons 10 et 11) Producteurs à Hawaii : Fred Baum, Philip Leacock

Producteur à Hollywood : James Heinz

Producteurs associés : Douglas Denoff (1977-1979), Beau Vanden Ecker, Bill Finnegan (saisons 4 à 7), Stanley Kallis, Sidney Marshall

Producteurs exécutifs : Leonard Freeman (saisons 1 à 6), Philip Leacock

Thème musical : Morton Stevens

Musique : Bruce Broughton, William Broughton, John Cacavas, Richard Clements, Richard DeBenedictis, James Di Pasquale, Robert Jackson, Robert Drasnin, Harry Geller, Ernest Gold, Ken Harrison, Les Hooper, Jerrold Immel, Michael Isaacson, Dana Kaproff, Mundell Lowe, Richard Markowitz, Don B. Ray, George Romanis, Pete Rugolo, Walter Scharf, Richard Shores, Fred Steiner, Duane Tatro

Supervision de la musique : Don B. Ray

Orchestration musicale : John W. Morgan

Directeurs de la photographie : Chuck Arnold, John C. Flinn III, Sherman Kunkel, Jacques R. Marquette, Jack A. Marta, Robert L. Morrison, Frank V. Phillips, Jack Whitman

Montage : Frank Capacchione, Jack Gleason, Howard A. Smith, Fred A. Chulack, Charles L. Freeman,George Grenville, Walter Hannemann, Ira Heymann, Bruce Schoengarth, Robert L. Wolfe

Casting : William J. Kenney, Jim Merrick, Al Onorato, Cathy Henderson, Joe Scully, Ted Thorpe, Richard Kindelon

Direction artistique : Jack T. Collis, Albert Heschong, Gibson Holley, Robert Kinoshita, Carl Macauley, Steven Myles, Berger, Craig Smith

Décorateurs de plateau : Buck Henshaw, Herman N. Schoenbrun

Maquillage : Don Schoenfeld, Keester Sweeney, Fred Williams, Bob Mills, Alan Fama, Jan Van Uchelen

Responsables de l'équipe de production : Michael S. Glick, Robert Huddleston

Assistants à la mise en scène : Max Stein, Bill Carroll, Dennis Donnelly, Patrick A. Duffy, Robert Enrietto, Thomas Foulkes, Michael S. Glick, Douglas Green, Robert Hubin, Wesley J. McAfee, Daniel McCauley

1°assistants à la mise en scène : David Menteer, Christopher N. Seiter, Christopher Seitz, G. Warren Smith

1°assistant au département artistique : James A. Westman

Responsable de plateau : Robert M. Anderson

Assistant au responsable de plateau : Craig Binkley

Département son : Jim Bullock

Costumes : Frank Delmar, Richard Egan

Coordination des cascades : Chuck Couch 

Cascadeurs : Gary Epper, Beau Van den Ecker, Chuck Couch, Bill M. Ryusaki, Robert Apisa, Phil Chong, Achilles Gacis, Fred Lerner, John Nordlum, Branscombe Richmond, Ronan Sakai, Jon Sakata, Bobby Somers 

Véhicules fournis par : The Ford Motor Company

Une production Leonard Freeman en collaboration avec CBS Productions (1968/1980)

 

LE GUIDE DES EPISODES :

 

SAISONS 1 à 3 

SAISONS 4 à 6

SAISONS 7 à 9

SAISONS 10 à 12

ANALYSE THEMATIQUE DE LA SERIE

Dernière mise à jour : ( 10-02-2015 )
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 70

Embarquement Immédiat avec Connie Selleca, Pat Klous, Kathryn Witt. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Dawn Aldredge et Martin Cohan.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Mark Carliner Productions / CBS Television.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 60

Au Coeur du Temps avec James Darren et Robert Colbert. Guide des épisodes.

Image

Une série créée par Irwin Allen.

Un guide conçu par Christophe Dordain.

Crédits photographiques : Twentieth Century Fox Television.

Lire la suite...
 

GUIDES D'EPISODES ANNEES 50

Au Nom de la Loi avec Steve McQueen. Guide des épisodes. Saison 3.

Image

Une série créée par Vincent Fennelly.

Un guide conçu par Thierry Le Peut.

Crédits photographiques : Four Star Films, Inc. / Malcolm Enterprises, Inc / CBS Television.

Lire la suite...
 

CONSULTEZ NOS ARCHIVES

Les archives du Magazine des Séries.

Image

Un index conçu par Christophe Dordain.

Dernière mise à jour le 02 janvier 2017.

Lire la suite...
 

ARCHIVES RADIO

François Maistre dans Le Magazine des Séries sur Radio Campus Lille le 11 février 2012.

Image

Un événement radiophonique en collaboration avec Jean-Luc Vandiste.

Le 11 février 2012 sur Radio Campus Lille.

Lire la suite...
 

RECHERCHEZ

SYNDICATION